Candidatures EIC: quelques conseils et astuces.

mappemonde canada

Comme chacun le sait, le programme EIC offre l’opportunité de travailler et de voyager au Canada, avec la possibilité d’obtenir différents permis aujourd’hui très prisés. Au fil du temps, le nombre de candidats n’a cessé de s’accroître pour un nombre limité de places. Si vous avez la chance d’être tiré au sort avec le système de rondes d’invitations, ne la manquez surtout pas. Voici quelques conseils et astuces pour vous mettre, on l’espère, sur de bons rails.

Être méthodique.

On ne le répète jamais assez, mais il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. En d’autres termes, soyez organisés, faites preuve de patience et de vigilance. On a trop souvent vu des candidats commettre un impair dans la précipitation, ne soyez pas de ceux-là.

Contrôler son passeport.

La durée de validité de votre passeport doit couvrir l’intégralité de votre séjour prévu au Canada. Cela veut dire que si ce dernier devait arriver à expiration avant la fin de votre permis EIC, vous devez impérativement le renouveler et en obtenir un nouveau, avant votre entrée sur le sol canadien.

Déterminer son admissibilité.

Il s’agit de vérifier si vous êtes éligible à l’une des catégories de l’EIC qui vous intéresse, et donc de pouvoir présenter une demande d’inscription. C’est très simple, il vous suffit de répondre à un questionnaire qui vous donnera la température. En effet, « Cette information n’est donnée qu’à titre de référence et aucune décision en matière d’immigration ne sera prise à la lumière des réponses que vous aurez fournies. Si vous choisissez de présenter une demande, cette dernière sera examinée par un agent d’immigration conformément à la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, sans tenir compte des résultats que vous obtiendrez après avoir rempli le présent questionnaire.« 

A l’issu de celui-ci, vous recevrez un code de référence personnel composé de 2 lettres et 10 chiffres. Notez-le, et conservez-le. Finalement, pourquoi est-ce mieux d’obtenir ce code avant? Simplement pour gagner du temps puisqu’il permet de transmettre directement vos réponses au questionnaire que vous devez remplir lors de la création de votre compte MonCIC.

Contrôler son adresse courriel et ses spams.

Il peut arriver que les notifications de CIC atterrissent dans les spams de votre adresse électronique. Pas de panique, ajoutez le contact sur votre liste blanche (xxx@cic.gc.ca) et vérifiez régulièrement votre dossier « courrier indésirable ».

Créer un compte MonCIC, et le consulter.

Enregistrez-vous et suivez tout bonnement les étapes. C’est ici que votre code de référence entre en jeu, il va pré-remplir le formulaire de renseignements. En cas de problème avec une notification « en cours », suivez simplement ce lien CIC, il vous indiquera la marche à suivre.

Une fois les rondes d’invitation lancées, et dans la mesure où vous ne disposez que de 10 jours pour accepter ladite invitation, il faut impérativement consulter votre compte MonCIC régulièrement si vous faites partie de ceux qui ne reçoivent rien dans leur courriel, ou que vous ne l’avez pas configuré correctement (spam).

Anticiper la bonne nouvelle.

Vous êtes de ceux qui ont été élus (oui, bon, tiré au sort), vous ne disposez que de 20 jours, après acceptation de l’invitation, pour réunir et transmettre l’ensemble des documents exigés par votre permis. Ne perdez pas de temps, comptez un peu sur votre bonne étoile et commencez dès à présent à réunir ce dont vous aurez besoin pour compléter votre dossier.

Être connecté.

Les sites spécialisés en matière d’infos en tous genres sur EIC sont légion. Consultez-les, mais consultez en premier lieu le compte twitter de l’Ambassade du Canada en France (@AmbCanFrance), il donne le tempo.

Crédits photo: Zerophoto.

Charger Plus dans Programme mobilité EIC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Envoyer un colis international

Qu’on soit en voyage, expatrié temporaire ou définitif, toutes les raisons sont bonn…