Frais et remboursement du programme EIC.

rembourement eic

Ça n’est un secret pour personne, le programme EIC n’est pas gratuit. Et parmi les milliers de candidats à s’inscrire chaque année au programme, nombre d’entre eux voient leur dossier se faire recaler pour x ou y raison. La question se pose alors de savoir s’il est possible, ou non, de se faire rembourser les frais qu’on a avancés, car se porter candidat a un coût. Si ce dernier est somme toute abordable, ça n’est un plaisir pour personne de voir l’argent qu’on a mis sur la table partir aux oubliettes ou dans la machine à cash que peut parfois représenter les programmes d’immigration au Canada (on l’évoque ici). Mais avant toute chose, voyons quel est le prix à payer pour EIC.

Combien ça coûte?

Qu’on le dise en préambule une fois pour toute: soumettre son profil dans le bassin d’Expérience internationale Canada (EIC) est absolument GRATUIT. On a l’impression de le hurler, mais c’est parce que c’est vrai et que beaucoup se posent encore la question.

Vous n’êtes redevable des frais au titre du programme EIC, uniquement lorsque vous présentez une demande de permis de travail en ligne. Pour procéder à cette dernière, il faut impérativement avoir reçu une invitation à présenter une demande pour pouvoir demander ledit permis de travail. En d’autres termes, tant que vous n’êtes inviter à la faire, vous ne devez rien, vous patientez qu’une nouvelle ronde soit ouverte pour faire partie des heureux élus. Attention, cette étape, si elle en a les contours  ne fait pas de vous l’heureux propriétaire du précieux sésame.

Si tous les participants à EIC doivent payer des frais de participation, ceux-ci dépendent de la catégorie dans laquelle vous présentez votre demande. (tarifs 2022)

Attention, si vous ne l’avez pas déjà fait et que vous êtes en dehors du Canada, il vous faudra très probablement fournir vos données biométriques. Celles-ci s’élèvent à 85$.

Peut-on se faire rembourser?

Disons-le simplement: OUI.

Plusieurs situations existent dans lesquelles les frais de participation au programme EIC, et donc à l’obtention d’un permis de travail, sont remboursables. Trois cas sont prévus:

  • votre demande de permis de travail est refusée,
  • votre employeur vous lâche et retire son offre d’emploi avant que votre permis de travail vous soit délivrée,
  • vous êtes à l’initiative du retrait de votre demande de permis de travail avant que la lettre d’introduction ait été éditée.

Modes de remboursement

Aucune démarche spécifique n’est à réaliser pour l’obtention de ce remboursement. Ce dernier devrait être effectif dans les 8 semaines (délai indicatif) suivant le refus ou le retrait de votre demande, sur la carte de crédit avec laquelle vous avez payé les frais initiaux.

Attention, dans le cadre d’un paiement avec une carte de crédit prépayée, vous devrez la conserver au moins 18 mois après avoir effectué votre paiement pour l’obtention d’un remboursement. Si votre carte de crédit arrive à échéance avant le retrait ou le refus de votre demande, rapprochez-vous d’Immigration Canada pour fournir vos nouvelles données bancaires et obtenir le remboursement sur votre nouvelle carte. Dans tous les cas, s’il n’est pas possible de traiter ce remboursement par carte de crédit, vous recevrez un chèque, rassurez-vous.

Non-remboursement.

En cas de fausse déclaration, plus aucun remboursement ne vous sera dû, c’est la prix de la tricherie.

Enfin, les frais de biométrie ne sont pas remboursés. En revanche, vos données biométriques restent valables pendant 10 ans pour des demandes de séjour temporaire au Canada… tout n’est pas perdu.

Source: Gouvernement du Canada.

Crédits photo: IFCO.

Charger Plus dans Programme mobilité EIC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir également

La procédure de réadaptation (quand on est interdit de territoire canadien).

Beaucoup sont ceux qui rêvent du Canada, mais beaucoup sont ceux qui ont fait quelques err…