Assistant de français Ă  l’Ă©tranger.

apprendre

Vous, Ă©tudiants, une belle opportunitĂ© se prĂ©sente Ă  vous! Le Centre International d’Études PĂ©dagogiques (CIEP) offre la possibilitĂ© de devenir assistant de français dans 20 pays. Plus de 2000 postes sont donc Ă  pourvoir chaque annĂ©e, et comme le Canada participe Ă  ce programme, nous sommes lĂ  pour en parler. Attention, les places sont chĂšres pour cette destination. Peu nombreuses (24 cette annĂ©e), il va falloir jouer des coudes.

Objectif.

Sur le papier, on nous rappelle que le programme:

« est de permettre aux assistants de se familiariser avec la langue et la civilisation du pays d’accueil tout en apportant, au sein des Ă©tablissements d’enseignement, l’authenticitĂ© de leur langue et la richesse de leur culture. »

Non, ce programme est lĂ  pour vous permettre de kiffer. Ni plus ni moins. Imaginez la chance que c’est: vous partez Ă  l’Ă©tranger, dĂ©tendu, vous ĂȘtes vous-mĂȘme Ă©tudiant, vous bossez d’accord, mais vous faites de l’animation de cours, et vous ĂȘtes payĂ© pour ça. Les Ă©tudiants, vous ĂȘtes lĂ  pour les encourager Ă  s’exprimer, parler avec eux, dĂ©battre. Donc, ce programme est lĂ , je comme je le disais, pour vous faire kiffer, CQFD.

Alors aprĂšs, si l’on entre dans le dĂ©tail, vous seconderez un ou plusieurs professeurs de français, au sein d’une universitĂ©. À ce titre, vous devrez assurer une ou plusieurs fonctions suivantes:

  • pratique de la langue orale avec les Ă©lĂšves aux cĂŽtĂ©s du professeur
  • cours de conversation avec les Ă©lĂšves
  • initiation Ă  la civilisation et la culture française
  • participation Ă  diverses activitĂ©s Ă©ducatives de l’Ă©tablissement
  • aide personnalisĂ©e Ă  l’Ă©lĂšve
  • participation Ă  la mise en Ɠuvre d’un projet d’Ă©changes
  • animation d’un club de langue
  • accompagnement Ă©ducatif
  • stages linguistiques

Conditions d’accĂšs.

Ici, on sort quelque peu des critĂšres classiques. Comme il s’agit d’enseigner, forcĂ©ment, ces conditions sont largement orientĂ©es sur les Ă©tudes. Vous pourrez donc vous porter candidat si vous ĂȘtes Ă©tudiant:

  • de nationalitĂ© française
  • rĂ©sidant en France (hors Erasmus)
  • ayant effectuĂ© sa scolaritĂ© dans un Ă©tablissement français, en France ou Ă  l’Ă©tranger
  • rĂ©guliĂšrement inscrit dans une universitĂ© française
  • plutĂŽt balĂšze en anglais, Ă©valuĂ© et justifiĂ© par un prof d’anglais.

Il y a aussi des restrictions. Vous ne pouvez pas cumuler votre candidature avec un autre pays participant au programme, seul le Canada compte! Votre candidature vaut engagement, toute dĂ©mission (sauf cas de force majeure) vaut mise en liste d’attente lors d’un prochain dĂ©pĂŽt de dossier: autant dire le rejet vu le faible nombre de postes. On appelle ça se faire black-lister. Si vous avez dĂ©jĂ  participĂ© au programme CIEP, vous n’ĂȘtes pas prioritaire.

DiplĂŽmes requis

Lorsque vous déposez votre dossier, vous devez avoir validé au minimum une L3 (niveau licence pour les nostalgiques) dans une des disciplines suivantes:

  • FLE, Sciences du langage, Linguistique…
  • LLCE, LEA anglais.
  • Éducation: Sciences de l’Ă©ducation, PrĂ©paration aux mĂ©tiers de l’enseignement et de la formation…

Personnellement, je peux comprendre ces critĂšres, encore qu’il y aurait peut-ĂȘtre des choses Ă  redire. Je me souviens avoir eu des assistantes d’anglais pendant toute ma scolaritĂ©, qui ne panaient pas un broc de français et surtout dont j’ai peu souvenir du son de leur voix. Faisaient-elles partie du programme CIEP? De toute façon, pour le Canada c’est comme ça.

dossier

Pour obtenir votre dossier, vous devez vous rendre au secrĂ©tariat de votre UFR ou dĂ©partement (ou vous adresser Ă  la personne responsable du programme dans votre UFR ou dĂ©partement), ou au service des relations internationales de votre Ă©tablissement et demander que l’on vous dĂ©livre un identifiant nĂ©cessaire Ă  la saisie en ligne de votre dossier. Ensuite:

  • complĂ©ter le dossier en ligne. Pour obtenir un accĂšs au dossier Ă©lectronique, vous devez vous adresser au secrĂ©tariat de votre UFR ou dĂ©partement, ou au service des relations internationales, qui vous dĂ©livrera un identifiant correspondant au pays de destination souhaitĂ©
  • passer un entretien avec un professeur de langue qui portera une apprĂ©ciation sur votre candidature et votre motivation
  • pour les candidats des filiĂšres non linguistiques : faire Ă©valuer vos compĂ©tences en langue par un enseignant de la langue concernĂ©e
  • faire valider votre dossier Ă©lectroniquement par le secrĂ©tariat.

Ne l’envoyez pas directement, c’est Ă  votre Ă©tablissement de le faire.

affectation et complĂ©ment d’information

Toutes les provinces, sauf le QuĂ©bec et les Territoires du Canada. Une commission dĂ©cide et informe le candidat de son affectation. Tout refus n’a pas Ă  ĂȘtre motivĂ©, donc pas de recours possible.

Votre sĂ©jour aura une durĂ©e de 8 mois (1er septembre – 30 avril). Vous travaillerez entre 12 et 15 heures par semaine en bĂ©nĂ©ficiant des congĂ©s liĂ©s Ă  votre Ă©tablissement d’affectation. Votre rĂ©munĂ©ration sera de 1250 CAD (pas mal vu le nombre d’heures). Par contre, tous les frais sont Ă  votre charge (logement, nourriture, transport). Vous aurez une couverture mĂ©dicale (la plus faible, faut pas rĂȘver) mais devrez nĂ©anmoins souscrire Ă  une assurance complĂ©mentaire.

Crédits photo: geralt.

Source: CIEP.

Charger Plus dans Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Ă©galement

Vol long courrier: se maintenir en forme.

Traverser l’Atlantique pour se rendre au pays de la feuille d’Ă©rable, c’…