10 autres incontournables à Montréal.

vieux port montreal

Nous avons aimĂ©, et aimons tant de choses que des attractions Ă  MontrĂ©al on aurait pu en prĂ©senter bien des diffĂ©rentes, en leur donnant toutes le sacro-saint titre d’incontournables. Et puis comme toujours, nous faisons des choix, et celui-ci en vaut bien un autre. Alors voilĂ , vous n’avez qu’Ă  nous suivre.

1. Le Vieux-Port.

quai de lhorlogeL’Igloofest, du patinage dans le Bassin Bonsecours, les Feux sur Glace l’hiver, les trĂšs Ă©tranges Symphonies portuaires. Le sable fin de la Plage de l’Horloge (et sa tour), les nombreux Ă©vĂšnements et festivals l’Ă©tĂ© (souvent gratuits). Les belles balades aussi, Ă  deux pas du centre-ville. Mais c’est Ă©galement le Centre des Sciences ouvert toute l’annĂ©e. Bref, ce sont autant de raisons de ne pas s’ennuyer au Vieux-Port de MontrĂ©al.

Site du Vieux-Port de Montréal.

2. Mile End.

art mile endSon nom, s’il est empruntĂ© au district londonien, fait avant tout rĂ©fĂ©rence Ă  l’Ă©poque oĂč le village de Saint-Louis se trouvait encore Ă  un mile des limites de la ville. Entre Outremont et le Plateau (dont il fait partie en rĂ©alitĂ©), il fut pendant longtemps le point de chute des Ă©migrĂ©s nouvellement arrivĂ©s d’Europe de l’Est, et du bassin mĂ©diterranĂ©en. Hier populaire et abordable, aujourd’hui cher et prisĂ©, on dit de lui que c’est le quartier le plus branchĂ© de MontrĂ©al. Pas faux, pas vrai non plus. NĂ©o-fief d’Ubi, galeries d’art, ateliers de design et scĂšne musicale indĂ© Ă  chaque coin de rue, on se prend Ă  rĂȘver de croiser un jour un certain LĂ©onard.

3. Le musée Pointe-à-CalliÚre.

musee montrealBĂąti sur les vestiges du premier campement de colons français,  rendant hommage Ă  la fondation de Ville-Marie, ce musĂ©e d’archĂ©ologie est un vibrant tĂ©moignage de l’histoire de MontrĂ©al. Six composantes pour des centaines d’artefacts, sur un sol riche d’une activitĂ© humaine prĂ©sente depuis plus de 1000 ans: l’Ă©peron bien entendu; la crypte; l’ancienne douane; la maison des marins… pour ce qui constitue le seul musĂ©e archĂ©ologique d’envergure au Canada.

Site internet du musée.

4. Le Parc Jean Drapeau.

jean drapeauInstallĂ© au milieu du Saint-Laurent, le parc urbain Jean Drapeau englobe les Ăźles Sainte-HĂ©lĂšne et Notre-Dame. Ce petit archipel fut le thĂ©Ăątre de l’Expo 67 prolongĂ© par « Terre des Hommes », dont il a gardĂ© les principaux pavillons lĂ©guĂ©s au Canada. Sur Sainte-HĂ©lĂšne l’impressionnante BiosphĂšre (pavillon des USA) et tout un cheminement d’Ɠuvres d’art au milieu des jardins offrent au visiteur de belles promenades. Le festival Osheaga y tient ses quartiers d’Ă©tĂ©, et les Piknic Electronik font se dĂ©hancher sous L’Homme de Calder. Sur Notre-Dame, crĂ©Ă©e artificiellement avec les dĂ©blais du mĂ©tro, on peut aller au casino de MontrĂ©al (pavillon de la France) et faire du vĂ©lo sur le circuit de F1 Gilles Villeneuve.

Tout savoir sur le Parc Jean Drapeau.

5. Le Jardin Botanique et l’Insectarium.

jardin botaniqueSi nous avons hĂ©sitĂ© Ă  le mettre, ce n’est pas pour l’intĂ©rĂȘt qu’il suscite, mais bel et bien pour son prix. Sur le principe nous ne sommes pas contre, puisqu’il faut bien entretenir un tel parc. Mais bon, lĂ , les gars, vous ĂȘtes un peu excessifs. PassĂ©e la pilule Ă  16$ piĂšce, on reconnaĂźt que ce jardin-là  a quand mĂȘme de la gueule! À l’automne, le Grand Bal des Citrouilles exposĂ© dans la Grande Serre est franchement un passage obligĂ©, comme la Magie des Lanternes un jour oĂč l’on aimerait ĂȘtre le dernier survivant sur cette planĂšte. Victime de son succĂšs, il faut aimer la foule. Les MozaĂŻcultures, l’Insectarium, les belles balades Ă  chaque saison, ce sont 22.000 espĂšces de plantes et 10 serres d’exposition qui sont autant de raisons pour y aller au moins une fois.

Se renseigner et voir plus loin.

6. Le Quartier des Spectacles.

place des festivalsLieu d’effervescence par excellence, le Quartier des Spectacles offre la plus grande concentration de diffusion culturelle en AmĂ©rique du Nord. Tout au long de l’annĂ©e s’y tiennent nombre de festivals et Ă©vĂšnements en tout genre qui font battre le cƓur de la mĂ©tropole. Profitez de l’importante programmation extĂ©rieure gratuite, et vu les guests qui s’y produisent, sachez que c’est tout simplement hallucinant Ă  l’heure actuelle. Ce foyer d’Ɠuvres et de reprĂ©sentations artistiques est un immanquable de MontrĂ©al, mĂȘme lorsqu’on est seulement de passage.

Tous les Ă©vĂšnements du Quartier des Spectacles.

7. La rue Sainte-Catherine.

sainte catherineOn dit de la rue Sainte-Catherine qu’elle est la plus cĂ©lĂšbre artĂšre commerciale de MontrĂ©al. Et c’est vrai, sur 11 km, il y a effectivement de quoi faire, en surface comme en souterrain. Mais nous, on l’aime davantage entre la Place des Arts et Papineau sur la ligne verte, et pas forcĂ©ment pour des sĂ©ances d’achats compulsifs en magasins. Non, c’est mĂȘme le contraire: on l’aime surtout pour son animation, sa culture alternative, ses bars et ses restos. En fait, on l’aime pour sortir et faire la fĂȘte.

8. Le Planétarium.

rio tinto alcanC’est une expĂ©rience renouvelĂ©e et inĂ©dite de l’astronomie et de l’univers, Ă  travers deux spectacles, que le PlanĂ©tarium propose de vous faire vivre. L’un plus poĂ©tique, transportĂ© par les musiques de Philipp glass, et l’autre davantage scientifique. Cette dĂ©marche artistique se retrouve dans EXO, l’exposition sans cesse en mouvement oĂč le visiteur est invitĂ© Ă  poursuivre l’apprentissage d’un espace pour la vie synonyme aujourd’hui de sanctuaire commun.

Toutes les infos sur le Planétarium.

9. Le Canal Lachine.

lachineTĂ©moin privilĂ©giĂ© de l’Ă©volution de la mĂ©tropole montrĂ©alaise, le Canal Lachine relie le Vieux-Port au Lac Saint-Louis sur plus de 14 km.  RĂ©amĂ©nagĂ©, il offre un cadre trĂšs prisĂ© par les sportifs qui alterneront vĂ©lo, course ou activitĂ©s nautiques, sous le regard des vestiges industriels et autres monuments historiques de la ville. On aime le Parc des Écluses au pied du Silo No 5, et le MarchĂ© Atwater avant de se prendre un flash d’urbex pour rĂ©pondre Ă  l’invitation de SAIKO. Mais pas seulement, ce qu’on aime en fait, c’est se laisser porter.

10. La Tohu.

tohuLa CitĂ© des Arts du Cirque est un lieu de crĂ©ation, d’agitation et de chaos qui prĂ©cĂšde une idĂ©e dont elle tire son nom: le tohu-bohu. Les projets, les gens, ici tout bouillonne dans un espace et une salle circulaire dĂ©diĂ©e au 6Ăšme art, qui porte dĂ©cidĂ©ment bien son nom. Mais la Tohu c’est aussi un lieu qui « accueille des expositions sur l’histoire du cirque, des Ă©vĂ©nements Ă  thĂ©matique environnementale, des activitĂ©s et des rassemblements festifs destinĂ©s Ă  la communautĂ©. » Ce que l’on aime par-dessus tout, c’est le spectacle des finissants de l’École Nationale du Cirque, entre mai et juin de chaque annĂ©e.

Toutes les informations et la programmation de la Tohu. Idem pour l’ENC.

Voir la premiĂšre sĂ©rie d’incontournables Ă  MontrĂ©al.

Crédits photo: montreal.tv; clarkplaza.org; Matias Garabedian; art_Inthecity; Daniel ChoiniÚre; Rene Ehrhardt; TOHU.

Enregistrer

Charger Plus dans MontrĂ©al

3 Commentaires

  1. Flavie

    21 décembre 2014 at 17:42

    J’aime beaucoup le dernier incontournable, ça change!

    RĂ©pondre

  2. Andrée et Michel

    23 février 2015 at 09:40

    Une trĂšs belle sĂ©lection pour une ville qui vaut vraiment le coup d’oeil.

    RĂ©pondre

  3. SĂ©bastien

    14 mars 2015 at 18:44

    La plage de l’horloge l’Ă©tĂ© c’est vraiment le fun!

    RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Ă©galement

Cap Trinité: le Sentier de la Statue (rando).

Le Cap TrinitĂ© est situĂ© dans le parc national du Fjord-du-Saguenay, il domine Baie-Éterni…