Obtenir le permis de conduire au Québec.

quebec plate

Beaucoup d’étrangers saisissent l’occasion d’un séjour prolongé au Québec pour passer leur permis de conduire. Pourquoi pas vous? À la différence de ce que l’on connaît en Europe et en France en particulier, dans la Belle Province son obtention se fait graduellement, afin de permettre au nouveau conducteur de s’aguerrir sur la route. N’hésitez pas, vous pourrez rapidement vous retrouver au volant d’une voiture pour explorer un territoire 3 fois plus grand que l’Hexagone.

Les prérequis.

Le critère déterminant concerne l’âge tout d’abord. Il faut en effet avoir au minimum 16 ans pour prétendre au permis de classe 5, et le consentement écrit des parents (ou de son tuteur légal) si l’on a moins de 18 ans.

Si vous n’êtes pas détenteur de la citoyenneté canadienne, il vous faudra aussi apporter la preuve que vous êtes valablement autorisé à rester au Canada pour au moins 6 mois (document CIC).

Ensuite, vous serez obligé de vous inscrire à un cours de formation théorique de 9 heures, qui correspond à la phase 1 du cours de conduite.

Le permis d’apprenti conducteur.

Son obtention est soumise à plusieurs conditions. Il faut présenter une attestation de l’école de conduite confirmant que vous avez suivi la phase 1 du permis (voir supra), mais également réussir un test visuel et remplir  une déclaration de maladie ou déficit fonctionnel.

Votre permis d’apprenti conducteur vous coûtera 57,40$ et sera valable pour une période de 18 mois. Il vous permet alors de conduire sur tout le réseau routier avec un accompagnateur ou un moniteur d’auto-école.

La formation pratique.

Il s’agit de cours comprenant une partie théorique de 24 heures, et une partie pratique de 12 heures où vous apprendrez à conduire sur route avec un moniteur d’une école de conduite reconnue par l’AQTR (l’association québécoise des transports).

Les restrictions.
  • En matière d’alcool, c’est tolérance zéro, vous ne devrez donc en boire absolument aucune goutte avant de prendre le volant.
  • Vous êtes soumis à un régime de 4 points d’inaptitude (nombre de points que tout conducteur ou passager d’un véhicule accumule lorsqu’il est déclaré coupable de certaines infractions).
  • Vous ne pouvez conduire qu’avec un moniteur ou un accompagnateur titulaire d’un permis valide depuis au moins 2 ans.

Réussite à l’examen théorique.

Au plus tôt 10 mois après l’obtention de votre permis d’apprenti conducteur, vous pourrez présenter cet examen. Il faut prendre rendez-vous, mais surtout être bien préparé. Pour faire simple, vous passez le code, et vous l’avez avec un minimum de 75% de réponses exactes. Si malheureusement vous échouez, il faudra patienter un délai de 28 jours avant de pouvoir tenter à nouveau sa chance. L’examen dure une heure, et il coûte 11$.

Réussite à l’examen pratique.

Pour ce faire, vous devez avoir réussi votre examen théorique, mais également être titulaire du permis d’apprenti conducteur depuis au moins 1 an. Puisque vous fournissez vous-même le véhicule où vous serez jugé, il faudra penser à venir avec son certificat d’immatriculation valide et signé, qu’une preuve d’assurance responsabilité. L’examen coûte 27,50$ et dure une heure environ.

Au début de l’épreuve, votre évaluateur va vous expliquer comment celle-ci va se dérouler. A la fin, il prendra le temps de revenir sur l’ensemble de votre évaluation. C’est un débrief où chaque point fort ou faible sera pointé, avec une synthèse globale.

En cas d’échec, comme pour l’examen théorique, un délai de 28 jours doit être observé avant de retenter l’épreuve.

Le permis probatoire.

Le code et la conduite dans la poche, vous obtenez votre permis probatoire qui reste valable pendant  2 ans. Son coût s’élève à 170,67$, ce qui vous permet de conduire sans accompagnateur. Attention, votre taux d’alcoolémie ne doit toujours pas dépasser 0, et pendant sa durée, vous restez soumis au régime des 4 points d’inaptitude.

Au bout des 24 mois, vous pourrez enfin obtenir un permis de classe 5.

Source: Société de l’assurance automobile Québec.

fleur de lys

Charger Plus dans Belle Province

2 Commentaires

  1. Chanty

    11 septembre 2016 at 05:54

    C’est moins cher mais c’est relativement long. Après je pense que la conduite est plus sécuritaire qu’un permis express comme il en existe en France (cours théoriques et pratique sur une semaine et hop on t’envoie à l’examen).

    Répondre

    • Houston MacDougal

      11 septembre 2016 at 10:46

      Selon moi, le système de délivrance graduelle devrait être la norme pour le permis de conduire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Voir un match des Canadiens au Centre Bell.

Impensable de passer par Montréal sans découvrir la religion de toute une ville, le hockey…