NYC

10 incontournables du Bronx.

Bronx

Le plus grand borough de New York méritait bien son petit tour d’horizon de ce que l’on pourrait considérer comme immanquable, lorsqu’on le visite. D’ailleurs, on s’est largement inspiré de celui qu’on a écrit sur Manhattan, dans l’esprit tout du moins, en se rappelant la fois où nous sommes venus tout spécialement à Brooklyn, mais pour Brooklyn, justement. On le répète assez souvent, un top, une liste, qui ne révèlent rien d’autre finalement que ce que l’on veut bien y mettre derrière. On a voulu faire simple tout en étant varié, on a mis volontairement ce qu’on a pu en dire sur le nord et le sud du borough, alors ne soyez pas étonné si à vos yeux des indispensables font défaut.  Au fond, il pourrait y avoir autant d’incontournables qu’il existe de visiteurs, ou des 2,5 millions d’habitants de Brooklyn, et de toutes ces listes potentielles, nous avons décidé de n’en retenir qu’une seule, la nôtre. On ne vous l’impose pas, on vous la propose, tout simplement.

1. Le Yankee Stadium

yankees baseball

La nouvelle enceinte du Yankee Stadium (inauguré en 2009) peut accueillir plus de 50 000 spectateurs, à deux pas seulement du fantôme de son ainé dont il a préservé plusieurs éléments. Conçu pour être le jardin des Yankees, franchise de baseball la plus titrée dans une ligue nord-américaine, ce stade flambant neuf est également la résidence du NYC FC. En plus des matchs de baseball ou de soccer, il devient l’antre de concerts grandioses, et dispose de restaurants, un mémorial, d’un musée, de galeries et tant de choses encore qui en font plus qu’un complexe sportif majeur, un incontournable, forcément. Manhattan a le Madison, le Bronx a le Yankee Stadium.

Petite dédicace à mon pote Mama qui avait son billet Yankees/Red Sox. Tempête. Annulation. Départ pour Montréal. Zibé.

Pour plus d’informations: Yankees.

2. Le jardin botanique de New York

jardin botanique bronx

Inauguré à proximité du Zoo du Bronx en 1891, le jardin botanique (Botanical Garden) de New York vaut le détour. Monument Historique National, c’est le plus grand jardin des États-Unis (en ville). Sur plus de 97ha, une cinquantaine de jardins thématiques font de ce lieu le paradis du végétal qu’on peut apprécier toute l’année, avec plus d’un million de plantes. En outre, sa mission de recherche fondamentale et appliquée aux plantes du monde entier ayant notamment pour but de les protéger et de les préserver, le parc s’est muni de complexes de recherche, d’une bibliothèque incroyablement riche (la plus riche d’Occident), ainsi que des archives d’herbiers (second en ordre de grandeur dans le monde) qui recensent plus de sept millions d’espèces végétales.

En savoir plus: Botanical Garden.

3. Woodlawn Cemetery

cemetery bronx

Classé Monument Historique National en 2011, le cimetière de Woodlawn accueille le dernier refuge de plus de 300.000 personnes depuis 1863. Hier en pleine campagne, il se trouve aujourd’hui au cœur d’une métropole animée où recueillement côtoie l’œil curieux du visiteur parmi les allées de tombes célèbres, et d’art funéraire sur plus de 160ha. Ainsi, sont enterrés là quelques illustres personnages, dont Herman Melville, Joseph Pulitzer, Elizabeth Cady Stanton, Irving Berlin, ainsi que les jazzmans Duke Ellington et Miles Davis.

Pour aller plus loin: Woodlawn Cemetery, historic graves.

4. Van Cortlandt Park

bronx

Nommé en l’honneur du premier maire de New York né sur le sol américain, le parc Van Cortlandt, avec près de 5 km², est le troisième plus grand espace vert de la grande pomme. Il possède le premier terrain de golf public du pays, ouvert en 1895, mais également la plus ancienne maison du Bronx, qui est aujourd’hui un musée gratuit (le mercredi). Des terrains de jeux et des terrains sont disséminés sur les bords du parc, entourant un cœur richement boisé. Il jouxte Woodlawn Cemetery, pas d’excuses à l’ignorer donc en passant à côté.

Allez glaner quelques infos sur l’incroyable site de NYC Parks.

5. Le zoo du Bronx

lion

Ouvert en 1889 avec 843 animaux, le zoo du Bronx se voulait être un lieu de protection des animaux sauvages, mais également d’éducation du visiteur, comme cela pouvait être le cas dans les institutions muséales. Une sorte de musée du vivant en somme, à des fins de progrès dans l’étude zoologique, mais pas seulement, malheureusement de zoo humain, aussi. Depuis cette période, le zoo s’est considérablement développé. Il accueille aujourd’hui, sur 170ha, 650 espèces différentes et plus de 6000 animaux dans un environnement où coexistent les espèces proche de leur milieu naturel. Pas de cages, mais des séparations mieux intégrées. Il est, paraît-il, le plus grand zoo urbain du monde.

Site officiel: Zoo Bronx.

6. Orchard Beach

plage bronx

Celle qu’on appelait à ses débuts la Riviera de New York, a vu le jour dans les années 30. Orchard Beach est en effet artificielle. Une fine bande de sable a été réaménagée pour créer une véritable plage, la seule du Bronx (on n’a pas compté celle de Glen Island, toute petite), propice à la nouvelle zone de loisir destinée à accueillir les vacanciers de l’époque. Aujourd’hui, c’est toute la population du Bronx qui vient bronzer dès les beaux jours venus, ou simplement se promener au bord de l’eau les pieds dans le sable sur presque 2 km. S’y rendre, c’est également l’occasion de se balader dans le plus grand parc de New York, celui de Pelham Bay qui est, comme on aime le rappeler ici, 3 fois plus grand que Central Park.

City Island est à deux pas, profitez-en pour y faire un tour.

7. Little Italy

little italy new york

La Petite Italie de Belmont (East 187th Street, de Arthur Avenue à Beaumont Avenue) est de loin la plus intacte et authentique des Little Italy de la ville, puisque chaque borough a la sienne. Celle du Bronx serait, mais en réalité elle est, donc celle qui faudrait voir avant toute pour n’en retenir qu’une, l’unique puisque de loin la meilleure, la plus belle. La plus italienne en somme. C’est aussi parce que, comme les autres, le temps fait son œuvre et la grignote au point qu’elle n’aura bientôt plus d’Italie que le nom, si petite, si minuscule, à notre si grand regret. Vous trouverez dans ce quartier où les premiers migrants de la botte sont venus s’installer dès 1850, charcuteries, boulangeries, restaurants, cafés et divers marchands italiens, les meilleurs de New York.

8. Edgar Allan Poe Cottage

fordham bronx

Dans la première partie du XIXème, le Bronx est encore une charmante campagne vallonnée avec ses bois, ses champs, peut-être l’endroit idéal pour y soigner Virginia, l’épouse d’Edgar Allan Poe, alors souffrante de tuberculose. La fraîcheur de l’air et la lumière abondante devaient permettre d’entrevoir de meilleurs jours, et c’est dans ce cottage à Fordham que le couple s’installait au printemps 1846. C’est ici que Poe écrivit des poèmes tels que «Annabel Lee» et «The Bells», l’occasion de marcher sur les traces de cet auteur incontournable de la littérature américaine, par une petite visite.

Pour de plus amples informations: Poe Cottage.

9. Wave Hill

wave hill

Voilà ce qu’on en disait à propos de 5 galeries et musées du Bronx: Wave Hill est un jardin botanique public et un centre culturel surplombant le fleuve Hudson, avec des vues panoramiques à l’ouest des New Jersey Palisades. Mis à part les jardins traditionnels que l’on attend, « Wave Hill a d’autres surprises inattendues, comme les chemins qui serpentent sur un tapis de fleurs sauvages au printemps et une piscine ornée de nénuphars et de fleurs de lotus à travers l’été et l’automne* ». Pour l’art (autre que végétal), Glyndor Gallery et plus généralement le centre culturel sont l’occasion de faire d’exceptionnelles découvertes.

Site officiel: Wave Hill.

10. High Bridge

high bridge walkway

Le High Bridge est le plus vieux pont de New York. Il a été construit en 1848 dans le cadre de l’aqueduc de Croton, considéré comme le premier système d’approvisionnement en eau véritablement fiable et suffisant (à l’époque) de la ville alors en pleine expansion. Après avoir été fermé pendant plus de 40 ans, il a rouvert en 2015 comme passerelle pour piétons (on peut le traverser à vélo). Sa rénovation aura coûté la bagatelle de plus de 60M$, mais elle permet par une agréable promenade de relier le Borough du Bronx à celui de Manhattan (par Washington Heights) à tous ses incontournables.

Toute l’histoire du pont et de sa restauration: NY curbed.

Bonus.

Deux articles qu’on a écrits et qui permettront certainement d’aller plus loin, avec une sélection de guides et autres ouvrages sur New York tout entière.

  1. 5 guides de voyage et plus pour découvrir New York.
  2. 5 guides insolites de New York.

*nycgo.

Crédits photo: (1) siddarth_hanumanthu; (2) French District; (3) NYBG/Marlon Co; (4) Marcela; (5) Steven Pisano; (6) Peter Miller; (7) eMixPix; (8) Dom Dada; (9) Natalia C; (10) Ngoc Minh Ngo; (11) NYC DDC.

Ça vous a plu? Soutenez-nous sur Utip! Visionnez une pub pour Expérience Canadienne. Merci 🙂

Charger Plus dans NYC

2 Commentaires

  1. Avatar

    Finn

    14 juillet 2020 at 04:49

    Ce lion! Tellement majestueux!

    Répondre

    • Avatar

      Adrien

      9 septembre 2020 at 04:33

      Sous-côté de ouf le Bronx, un peu comme tous les boroughs qui ne portent le nom Manhattan.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

En route pour l’océan Arctique sur la Dempster Highway.

Une route en gravier s’enfonçant toujours plus profondément vers le nord. Une route …