5 lieux insolites sur l’√éle du Prince √Čdouard.

prince edward island

Si vous en doutiez, sachez que la plus petite des provinces canadiennes, elle aussi, rec√®le bien des surprises. Reli√©e au continent depuis 1997 et l’inauguration du pont de la Conf√©d√©ration,¬† vous n’avez plus d’excuses pour tailler la route et faire une escapade sur l’√éle du Prince √Čdouard en empruntant la transcanadienne. L√†, vous verrez de l’original, de l’extravagant et du dr√īle parfois. Bref, vous y verrez de l’insolite, c’est le th√®me.

1. Les sables rouges.

sable rougeSur certaines c√ītes de l’√éle du Prince √Čdouard, l’abondance d’hydroxyde de fer donne au sable une couleur rouge√Ętre. On parle de plus de 800 kilom√®tres de plages teint√©es par la garance du gr√®s et son √©rosion, transformant le sol comme la terre battue de Roland Garros.¬† Mais attention, d’autres sables sont c√©l√®bres sur l’√ģle: le sable blanc √† Basin Head, po√©tiquement baptis√© ¬ęles sables chantants¬Ľ d’apr√®s le son m√©lodique de leur frottement.

O√Ļ les trouver: au bord de la mer!

2. Le Musée canadien de la patate.

mus√©e canadien de la patatePuisque le genre humain n’a pas d’√©quivalent pour √©riger au sein d’une institution mus√©ale tout ce qui lui tombe sous la main (allant du mus√©e du collier √† chien √† Maidstone R.U, au mus√©e de la tondeuse √† Southport R.U), pourquoi passer √† c√īt√© de ce truculent tubercule? De la patate sous toutes ses formes: son histoire √† travers les √Ęges, tous les outils et machines servant √† la r√©colter, les vari√©t√©s cultiv√©es au Canada, des recettes de cuisine m√™me! Et puis bon c’est symbolique, on en cultive beaucoup sur l’√ģle et apr√®s tout qui n’aime pas √ßa?

Pour une visite: ouvert de mai √† octobre, au 1 Heritage Lane, √† O’Leary. Rep√©rez-vous √† la majestueuse pomme de terre, que les mauvaises langues auront t√īt fait de comparer √† un √©tron g√©ant. Pas nous.

Aller plus loin: The Canadian Potato Museum.

3. Le Mus√©e d’Anne… la maison aux pignons verts (Anne of Green Gables).

anne aux pignons vertsRoman phare de Lucy Maud Montgomery √©crit en 1908,¬† Anne of Green Gables est devenu un v√©ritable symbole de l’√ģle avec son univers bucolique, si bien que son h√©ro√Įne a d√©sormais son propre mus√©e (reconstitution d’√©poque parfaite). Lieu d’inspiration pour son auteure, il fait aujourd’hui la renomm√©e de ce coin de province. Autrefois sur les plaques d’immatriculation insulaires, le personnage d’Anne, cette jeune fille aux cheveux roux, aux yeux verts et √† l’imagination d√©bordante, s’est vu d√©clin√© en films, t√©l√©films, dessins anim√©s tr√®s populaires au pays du Soleil-Levant, et m√™me des com√©dies musicales.

Pour une visite: 4542 Route 20, Park Corner.

Pour les curieux: Anne Museum (en).

4. La plus petite bibliothèque canadienne.

plus petite biblioth√®que canadiennePlus ou moins 1.800 bouquins r√©unis dans un espace de 3,5×3,5 m√®tres avec, comble du luxe, de petites chaises o√Ļ feuilleter tranquillement les ouvrages devant une baie vitr√©e qui donne sur le lac, c’est top. On peut dire que son propri√©taire John A. MacDonald a fait les choses en grand pour l’auto proclam√©e « plus petite biblioth√®que canadienne » (on ne d√©battra pas avec Branch Library √† Birch Island en Ontario). Une curiosit√© touristique charmante, d’autant que les livres, nous, on adore √ßa, et pour une adh√©sion √† vie √† 5$, on aurait eu tort de passer √† c√īt√©!

O√Ļ la trouver: il faut se rendre √† Cardigan, et ouvrir l‚ÄôŇďil.

5. Les Maisons de Bouteilles d‚Äô√Čdouard Arsenault.

bottle houseOn pourrait croire que c’est une lubie √† la Facteur Cheval, et c’est un peu le cas! Alors certes, on n’est pas dans le m√™me registre de ce que Malraux appelait l’Art Na√Įf, mais il faut reconna√ģtre √† son auteur au moins le caract√®re opini√Ętre, et la traduction d’une mouvance dans l’air du temps, mais avant l’heure. Alors OK, peut-√™tre √Čdouard Arsenault n’avait-il pas v√©ritablement de message, c’√©tait un passe-temps. Mais le labeur de cet homme, d√©but√© √† 66 ans et inspir√© d’une carte postale de sa fille, nous alerte et nous sensibilise sur les questions d’environnement au sens large. 25.000 bouteilles recycl√©es: la maison Six-Pignons, la chapelle et une taverne, et voil√†!

S’y rendre: au 6891 Route 11, √† Cap-Egmont.

Aller plus loin sur le Site officiel (en).

Crédits photo: (1) Trips Geek; (2) somadjinn; (3) steph@sbs; (4) Blandine Milette;   (5) Pomeroy Farm; (6) Textile Arts Center.

Charger Plus dans √éle du Prince √Čdouard

2 Commentaires

  1. Bernadette

    12 juillet 2016 at 11:32

    Les plages de sable rouge sont magnifiques et il y en a √† plusieurs endroits. Quand on ne s’y attend pas, cela a de quoi surprendre. Le mus√©e de la pomme de terre se r√©v√®le tr√®s int√©ressant, d’autant que nous y sommes all√©s un jour de pluie et qu’il n’y avait pas grand chose √† faire alentour.

    Répondre

    • C√©dric

      28 juillet 2016 at 17:27

      Moi j’ai ma carte de la plus petite biblioth√®que!!!
      Bon après, pour être honnête, le choix est pas énorme.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Vol long courrier: se maintenir en forme.

Traverser l’Atlantique pour se rendre au pays de la feuille d’√©rable, c’…