NYC

10 incontournables à Manhattan.

manhattan

C’est un exercice ô combien difficile que celui de proposer ce qui finalement n’apparaît qu’à nos yeux comme relevant de l’indispensable, l’incontournable, à Manhattan. New York est la ville des superlatifs, des surprises et des extravagances mais dans cette liste nous sommes volontairement restés sobres. On a voulu faire simple tout en étant varié, on a simplement voulu se rappeler notre premier voyage dans la Grosse Pomme, et à quel point ce qu’on a vu nous a touché. D’autres incontournables existent, d’autres suivront, ou peut-être pas mais l’essentiel est ailleurs, juste là.

1. Empire State Building.

empire stateOn commence par le symbole même de la ville qui se situe en son cœur, dans le Midtown: l’Empire State Building, forcément.  Deux observatoires aux 86ème et 102ème étages offrent une vue exceptionnelle de Manhattan (à plus de 380m) toute l’année, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Une fois là-haut, petite pensée pour King Kong qui n’a pas pris d’ascenseur, comme Alain Robert monté jusqu’à l’antenne à mains nues, ceux qui ont le vertige comme moi apprécieront cette folie. Notez qu’au 80ème étage se trouve l’exposition permanente Dare to Dream, qui relate l’histoire de l’édifice. Allez-y, ça vaut le coup d’œil pour les photos et on en apprend énormément.

Tout savoir sur l’Empire State Building.

2. Museum of Modern Art.

momaOn ne s’en cache pas, l’art moderne est la période de l’histoire de l’art qu’on apprécie le plus, alors venir au MoMA représente un peu pour nous un pèlerinage surtout au 4th et 5th floor. Des œuvres majeures de Picasso, Matisse, Braque, Pollock, Mondrian, Cézanne, Van Gogh et bien d’autres encore font qu’on serait prêt à bien des sacrifices pour les voir. Comme braver le brouhaha et l’immensité du monde pendant le Target Free Friday, où le musée ouvre ses portes gratuitement de 16h à 20h. De toute façon, devant L’Homme en mouvement de Boccioni plus rien n’existe, alors qui se soucie qu’ils soient cent mille à jouer des coudes autour de nous, il n’y a personne.

Quelques infos traduites sur le site officiel: MoMA.

3. Un spectacle à Broadway.

times squareBerceau des comédies musicales et Saint Graal pour nombre d’artistes, Broadway est bien plus que cette immense artère de 22 km qui coupe New York du nord au sud. Lorsqu’on en parle, on pense d’abord au Theatre District qui couvre une dizaine de blocs, où les plus prestigieuses productions font salle comble. On en a vu plusieurs, et on n’a pas été déçu. Mais Broadway c’est aussi des shows de taille plus modeste à la qualité souvent au top, avec les Off, ou plus aléatoires mais tellement intimistes: ce sont les Off-Off. Les kiosques TKTS feront votre bonheur à moindre coût, puisque c’est indispensable d’aller voir un spectacle au moins une fois.

Tous les spectacles de Broadway (en).

4. Central Park.

nyc central parkLe poumon vert de la Grosse Pomme est un espace récréatif qui s’étend sur plus de 340 hectares. Il y en a pour tous les goûts, été comme hiver: joggeurs, cyclistes, aficionados du farniente sur Sheep Meadow, amoureux des balades romantiques dans Shakespeare Garden ou mélomanes à Bethesda Terrace au cœur du parc. Avec quelques dollars, vous aussi adopterez un banc pour y graver votre message, ils sont 2.000 à l’avoir fait. Par chance, il reste encore beaucoup de places. Nous, ce qu’on aime le plus, c’est de faire de la balançoire parce que nous sommes restés de grands enfants, de patiner quand on peut ou de mimer la scène d’un des 250 films tournés ici. Par contre, évitez le zoo: très cher, très mal entretenu.

Central Park a son site officiel (en).

5. Times Square.

times squareImage emblématique de la ville qui ne dort jamais, Times Square nous plonge dans une frénésie lumineuse où écrans géants et néons scintillent sans aucune interruption. Le long de la 7ème avenue, entre les 42ème et 47ème rues, c’est ici que le cœur de New York bat avec le plus d’intensité. Vous n’y serez jamais seul, ses 26 millions de touristes par ans se pressent et s’agitent tour à tour sur les célèbres marches rouges du TKTS, ou dans les innombrables magasins qui sont autant d’attractions et de spectacles permanents, comme on en voit dans les rues. Prendre la pose avec le Naked Cow Boy, emmener ses enfants faire un tour de roue au Toys R Us, dévaliser M&M’s après avoir bu un cocktail au Hard Rock Café, il y en a pour tous les goûts.

L’essentiel sur le site de Times Square (en).

6. Rockefeller Center.

nyc rockefellerÀ l’instar de l’Empire State Building, ce qui nous plaît réellement au Rockefeller Center, c’est le Top of the Rock, ce point de vue haut perché sur Manhattan. Comme pour la plupart de ces attractions, le moment idéal pour s’y rendre reste avant la tombée de la nuit pour profiter de la lumière, puis de New York by night, avec ici une particularité: cette immensité obscure qu’est Central Park. Mais attention, le Rockefeller Center c’est aussi de l’art déco en veux-tu en voilà, le sapin de Noël le plus connu au monde sur la plaza transformée en patinoire l’hiver venu, et un centre commercial immense pour les acheteurs compulsifs puisqu’à New York il n’y en a jamais assez.

Le Rockefeller Center sur la toile (en).

7. Grand Central Station.

grand centrat terminalDifficile de croire qu’une gare en activité est un haut lieu touristique. Et pourtant, il n’y a qu’à se rendre à Grand Central Terminal (son véritable nom) pour s’en rendre compte. C’est fou le nombre d’appareils qui flashent la voûte constellée du hall principal (Main Concourse) et son horloge à 20 millions de dollars! Il faut dire qu’il y a quelque chose de mystérieux, comme dans les galeries des murmures (Whispering Gallery, non loin du fameux Oyster Bar, grandiose restaurant au plafond voûté recouvert de céramique vernie) où, paraît-il, on peut s’entendre d’un bout à l’autre du couloir en chuchotant. Essayez, et gageons que vous aurez plus de succès à vous entendre que nous.

Le site: Grand Central Terminal (en).

8. High Line.

high lineCette ancienne ligne de chemin de fer aérien fait aujourd’hui le plus grand bonheur des promeneurs. Hier, on y acheminait nombre de marchandises qu’on déchargeait directement dans les entrepôts le long de la voie, dans le quartier des abattoirs de Manhattan. Réhabilitée, celle qui est devenue un parc suspendu de plus de 2 km de long est une oasis écolo au milieu du béton, et un endroit où il fait bon flâner. Le matin est notre moment le plus agréable puisqu’on y croise que les joggeurs. On peut alors se relaxer devant l’Hudson, bouquiner, profiter d’une ambiance étrangement calme, puis repartir plein de zen dans l’enfer bruyant de la ville. Contraste garanti.

Pour aller plus loin: Highline (en).

9. MET.

metLe Metropolitan Museum of Art est ouvert au public depuis près de 150 ans (1872), et côté chiffre, ça donne un peu le tournis: 250.000 œuvres exposées dans plus de 270 salles où les plus grands artistes sont représentés à travers toute l’histoire de l’art. C’est un dédale impressionnant où il est aisé de se perdre. N’hésitez pas à vous faire guider. Mais autant vous le dire tout de suite, en une journée vous n’en aurez pas fait le tour. Le bâtiment est splendide et pour ne rien gâcher, il borde Central Park et donne sur la mythique 5ème avenue. Notre petit plus de la visite, rester de longs moments devant La Frileuse de Jean-Antoine Houdon, en bronze, à tomber.

Site officiel du Metropolitan Museum (en).

10. 9/11 Memorial.

world trade center memorialC’est un lieu symbolique où le gouvernement américain a voulu honorer la mémoire des presque 3.000 victimes des attentats du 11 septembre 2001. Le mémorial invite ainsi au recueillement, à l’emplacement même du World Trade Center, où deux bassins évoquent la chute des tours jumelles. L’esplanade qui l’entoure est boisé de plusieurs centaines d’arbres, c’est le Memorial Plaza qui voit fleurir encore le Survivor Tree, un poirier miraculé, rare rescapé de la tragédie lorsque tout s’est effondré. Le site, vous vous en doutez, est chargé d’une intense émotion. L’entrée n’est pas payante, mais il est bien vu de laisser 5 ou 10$ au moment de retirer votre pass.

Toutes les informations utiles: 9/11 Memorial.

Bonus: Ellis Island et la Statue de la Liberté.

statue of libertySymbole de l’Amérique tout entière, la statue de la Liberté éclairant le monde est un passage obligé, ne serait-ce que pour son côté « croisière » au départ de Battery Park au sud de Manhattan. Et si en plus vous aimez Auguste Bartholdi et Gustave Eiffel, vous serez comblé. Mais pour nous, la révélation c’est Ellis Island, un kilomètre plus au nord. Principal point d’entrée des nouveaux arrivants aux États-Unis, ce centre fédéral d’immigration a vu passer quelque 12 millions de personnes de 1892 à 1954. Aujourd’hui île-musée, les témoignages qu’elle renferme sont bouleversants. Partis un peu à l’aveuglette, ce fut pour nous une vraie découverte.

Aller plus loin sur le site de la Fondation.

Crédits photo: Shobeir Ansari; Unsplash; Stepin; Matt H. Wade; mland31; Francisco Diez; A. Strakey; Tracey Ratcliff.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Charger Plus dans NYC

12 Commentaires

  1. Sardine

    16 juillet 2016 at 12:41

    Les photos d’illustration sont terribles! Le texte aussi est super ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit 🙂 Un choix d’attractions efficace qui collerait bien avec le New York City Pass histoire de le rentabiliser.

    Répondre

    • Houston MacDougal

      18 juillet 2016 at 05:36

      Content que ça plaise!

      Répondre

  2. Jasmine

    26 juillet 2016 at 09:57

    Quelle ville incroyable! The place to be! Tout va si vite, un peu comme les dollars qu’on y dépense.

    Répondre

    • Houston MacDougal

      26 juillet 2016 at 13:53

      Aaaaaaaaahh ça!!…

      Répondre

  3. Lise

    28 juillet 2016 at 17:35

    Du grand classique, mais du bon. Pour les choses plus « surprenantes » NewYork nous oblige à t revenir, un peu comme Paris, et on y découvre à chaque fois des milliers de choses 🙂

    Répondre

    • Houston MacDougal

      29 juillet 2016 at 15:42

      C’est vrai, d’ailleurs on s’en est jamais privé dès qu’on en a eu l’occasion!

      Répondre

  4. aurélien

    11 août 2016 at 11:42

    Je ne serai pas original en disant que j’ai bien envie d’y aller, mais c’est vrai.

    Répondre

    • Eléonore

      21 août 2016 at 09:37

      Nous sommes nombreux et nombreuses dans ce cas là! Pour avoir certainement été bercée par les films nian-nian comme dirait mon mari, je rêve d’aller me promener avec mon homme, main dans la main, à Central Park en Automne. Ne me demandez pas pourquoi cette saison là, je la trouve romantique avec une légère tristesse douce-amère.

      Répondre

  5. François

    8 septembre 2016 at 23:28

    J’habite à Montréal et je vous garantie qu’à chaque fois où j’ai 3-4 jours de congé j’en profite pour me rendre à NY, il y a les incontournables c’est sûr et j’en découvre sans cesse un peu plus. J’aime cette ville.

    Répondre

  6. Aïda

    10 septembre 2016 at 11:03

    Quelle chance! Venant de Savoie, moi, c’est à Turin que je passe mes week-end, ou Lyon 🙂

    Répondre

    • Houston MacDougal

      10 septembre 2016 at 11:48

      Lyon? Tu veux dire cette ville magnifique qui me tient particulièrement à cœur? Lauréate du trophée de « meilleure destination weekend d’Europe« ? Assurément un excellent choix chère Aïda! 🙂

      Répondre

  7. Joséphine

    12 novembre 2016 at 05:39

    Très bonne sélection merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Comment se rendre aux Territoires du Nord-Ouest?

Réputés pour la beauté de ses paysages, les Territoires du Nord-Ouest aiment à se conjugue…