Le permis animalier pour chiens et chats à Montréal.

permis chat

On en a vu beaucoup, lors de leur expatriation, venir avec dans leurs bagages leur animal de compagnie, ou après une installation plus durable se poser la question de l’adoption d’un chien ou d’un chat. Et comme avec les animaux il ne faut heureusement pas faire n’importe quoi, un certain nombre de règles ont été édictées. À Montréal, un permis animalier est obligatoire pour posséder un chien ou un chat, et c’est justement ce que nous allons voir, en restant concentrés sur ces derniers (exit lapins, furets et tutti quanti, même si on adore les NAC).

Obligation d’un permis animalier.

Tous les propriétaires de chiens ou de chats habitant la ville de Montréal doivent obtenir un permis animalier pour chacun de leurs animaux, dont le nombre ne peut être supérieur à 4 (dont 3 chiens maximum). Celui-ci est valable sur l’ensemble de la ville de Montréal.

Les règles.

Le permis est obligatoire dès que votre animal atteint l’âge de 3 mois. Vous devez obtenir le permis dans les 15 jours suivant son adoption, ou dans les 15 jours suivant votre déménagement à Montréal.

Une fois obtenu, le permis de votre animal doit être renouvelé tous les ans, avant le 31 décembre. La durée de validité d’un permis court du 1er janvier au 31 décembre de la même année.

Il faut avoir au moins 16 ans pour en faire la demande.

Chaque animal doit porter une médaille (reçue après obtention du permis, elle est valide pour toute la vie de l’animal) permettant d’identifier son arrondissement, sauf pour les chats munis d’une micropuce.

Au 1er janvier 2020, le micropuçage est obligatoire pour les chiens et chats de plus de 6 mois (sauf avis contraire inscrit dans le dossier de l’animal), même chose concernant la stérilisation.

Les promeneurs de chiens doivent également détenir un permis spécial.

L’obtention ou le renouvèlement du permis se fait dans le Bureau Accès Montréal de votre arrondissement, en vous rendant sur place ou par envoi postal.

Le coût du permis.

Il diffère selon l’animal, et peut varier entre 21$ et 63$ pour un chien, 5$ et 33$ pour un chat. Cet écart s’explique selon différents critères. Par exemple, on obtient un rabais sur le prix du permis animalier si notre chien ou notre chat est déjà micropucé et/ou stérilisé.

De même,  le permis est gratuit pour les chiens d’assistance (tout le temps), mais également les animaux adoptés dans un refuge la première année lorsque la demande de permis est effectuée dans les 15 jours suivant l’adoption.

Chiens dangereux.

« Il est interdit d’amener à Montréal un chien qui a déjà mordu ou attaqué une personne ou un animal domestique dans une autre ville, ou qui a déjà tenté de le faire. » La politique de la ville est très stricte en la matière, et s’avère très sévère. Ainsi, vous devez avoir 18 ans pour obtenir un permis spécial pour un chien potentiellement dangereux.

Avis aux propriétaires.

La ville  précise un certain nombre d’obligations et responsabilités à destination des propriétaires, et davantage ceux qui possèdent un chien. Pêle-mêle:

  • Votre chat ou votre chien doit tout le temps porter saune médaille délivrée par la Ville, sauf dans le cas d’un chat micropucé.
  • Votre chien doit être tenu en laisse n’excédant pas 1,85 m, et porter un harnais s’il pèse plus de 20kg.
  • Il est impératif de ramasser la merde de son clébard, un truc que ne savent pas très bien gérer les parisiens, et pourtant c’est du bon sens.
  • Savoir maîtriser son animal. Un maître qui se fait traîner par son chien, c’est chaud.
  • Ne pas laisser son animal attacher sans surveillance.
  • Tout ce qu’on fait lorsqu’une personne est avisée et se préoccupe de son animal.

Bonus.

La carte des parcs à chien à Montréal.

Source: Ville de Montréal; Règlement sur l’encadrement des animaux domestiques.

Crédits photo: stephaneadmin.

Ça vous a plu? Soutenez-nous sur Utip! Visionnez une pub pour Expérience Canadienne. Merci 🙂

Charger Plus dans Une fois rendu

Un commentaire

  1. Avatar

    Jean

    11 novembre 2019 at 04:07

    Pile ce qu’il faut merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Sur les traces des vikings à L’Anse aux Meadows.

Un petit bout du monde balayé par les vents, où les côtes accidentées se fondent entre la …