Le cannabis au Canada, comment ça se passe?

weed canada

L’entrée en vigueur de la loi sur le cannabis, le 17 octobre 2018, a légalisé au Canada l’usage récréatif de cette plante, dont la consommation était jusqu’alors autorisée à des fins thérapeutiques et ce, sous certaines conditions et de manière très encadrée. C’est également le cas du petit pétard de début de soirée, ou du petit cookie euphorisant pour le goûter du dimanche après-midi. Première observation, et non des moindres, c’est qu’on n’est pas là pour faire l’apologie ni même se lancer dans une diatribe contre le cannabis, mais seulement rappeler et rendre compte que, puisque son usage récréatif est désormais légal au Canada, ça n’est pas pour autant que la loi autorise le consommateur à faire n’importe quoi, bien au contraire. Elle encadre strictement son usage, et s’applique aussi bien aux résidents qu’aux visiteurs.

Le passage de frontière.

Il est illégal de franchir la frontière canadienne avec du cannabis, peu importe sous quelle forme il se présente, que ce soit pour entrer au pays ou en sortir. On ne peut pas être plus clair. D’ailleurs, cette interdiction s’applique à tous les pays, que le cannabis y soit légal ou non, et même si vous êtes autorisé à le consommer à des fins médicales. Il en va donc de même avec les États-Unis, bien que la possession de cannabis soit légale dans certains États frontaliers. L’importation comme l’exportation est illégale. Débarrassez-vous de toute substance avant de quitter ou d’entrer dans le pays.

La peine encourue peut aller jusqu’à 14 ans d’emprisonnement.

Le cannabis au volant.

De la même manière qu’on ne prend pas le volant lorsqu’on a bu, on le laisse à quelqu’un d’autre lorsqu’on a fumé un spliff. La consommation de cannabis affaiblit et altère nos facultés et capacités, pourtant nécessaires à toute conduite sécuritaire, et augmente le risque d’accident. En la matière, la politique est celle de la tolérance zéro. La criminalisation de cette infraction ayant été relevé, conduire sous l’emprise du cannabis peut mener, pour les immigrants résidents permanents comme temporaires, à l’interdiction de territoire pour grande criminalité, peut importe la peine encourue et donc, indépendamment de la peine reçue. Il s’agit d’un retour au pays pur et simple, et de l’annulation de son permis (statut légal).

La peine encourue est de 10 ans d’emprisonnement en cas de dommages corporels; si le test de dépistage indique que vous avez plus de 2 nanogrammes mais moins de 5 ng de THC par ml de sang, l’amende maximale est de 1.000 $.

La fumette au travail.

Dans le doute, mieux vaut s’abstenir. Il y a des secteurs, dits sensibles, où c’est purement et simplement prohibé pour des questions de sécurité évidentes, mais ça n’est pas le cas partout. Il faudra alors vous en remettre à votre employeur pour connaître la politique de l’entreprise en la matière, mais encore une fois, dans le doute, mieux vaut s’abstenir. Pis bon, stone, il y a de fortes chances d’être un peu moins efficace..

weed canada

Revue des différentes provinces et territoires (source).

Le gouvernement canadien rappelle que: “C’est votre responsabilité de savoir ce qui sera légal dans la province ou le territoire où vous résidez ou séjournez.” En effet, ils sont responsables de déterminer la forme particulière que prend la distribution et la vente de cannabis sur leurs territoires respectifs. Il y a donc des disparités sur l’ensemble du territoire de la fédération quant à l’âge légal, mais également les lieux de vente notamment.

Alberta.

Âge légal : 18 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins privés autorisés ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web de l’Alberta (en anglais seulement).

Colombie-Britannique.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web de la Colombie-Britannique (en anglais seulement).

Île-du-Prince-Édouard.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web de l’Île-du-Prince-Édouard (en anglais seulement).

Manitoba.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins privés autorisés ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est illégal de cultiver du cannabis chez soi.

Lien vers le site web du Manitoba (en anglais seulement).

Nouveau-Brunswick.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web du Nouveau-Brunswick.

Nouvelle-Écosse.

Âge légal : 19 ans
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer. Disparités possibles selon les municipalités, vérifiez auprès de la vôtre.

Lien vers le site web de la Nouvelle-Écosse.

Nunavut.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasin en ligne exploité par le gouvernement ou par téléphone.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Interdiction de cultiver chez soi.

Lien vers le site web du Nunavut.

Ontario.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins privés autorisés et magasin en ligne exploité par le gouvernement.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web de l’Ontario.

Québec.

Âge légal : 21 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Interdiction de cultiver chez soi.

Lien vers le site web du Québec.

Saskatchewan.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins privés autorisés ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web de la Saskatchewan.

Terre-Neuve-et-Labrador.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins privés autorisés ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web de Terre-Neuve-et-Labrador (en anglais seulement).

Territoire du Nord-Ouest.

Âge légal : 19 ans.
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web des Territoires du Nord-Ouest (en anglais seulement).

Yukon.

Âge légal : 19 ans
Emplacements où il est légal d’acheter : Magasins exploités par le gouvernement ou vente en ligne.
Limites de possession en public : 30 grammes de cannabis séché ou l’équivalent.

Notez qu’il est possible de faire pousser 4 plants par foyer.

Lien vers le site web du Yukon.

équivalent cannabis séché

Couleur du timbre d'accise :bleu pâle

Sources: Gouvernement du Canada, Loi sur le cannabis.

Crédits photo: (1-2) Louis O’Neill; (3) cliquezjustice.

Ça vous a plu? Soutenez-nous sur Utip! Visitez la page d’Expérience Canadienne. Merci 🙂

Charger Plus dans Une fois rendu

Un commentaire

  1. Avatar

    Bob

    22 août 2020 at 02:49

    New Amsterdam! Et c’est pas New York 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Le long de la Klondike Highway.

C’est sur une distance de plus de 700 km que s’étire la Klondike Highway. De S…