La bourse Dynastage.

stage étranger

Se faire exploiter lors d’un stage, tout le monde sait que cela a un coût, à plus forte raison loin du cocon familial. On n’est pas payé, mais ce que l’on y gagne, c’est une belle formation et une expérience enrichissante à l’étranger qui viendra garnir un C.V rempli de jobines d’été. Bienvenu dans le monde des Bisounours, mais ce n’est pas le débat. Une expérience internationale surtout dans le monde du travail, et ce par le biais d’un stage, n’en déplaise, ça pèse quand même un peu. Du coup, lorsque la région s’en mêle et met en place un programme visant à aider celles et ceux désireux de partir se former et acquérir une expérience à l’étranger, d’une, on aurait tort de s’en priver, et de deux, on ne peut que louer cette initiative remarquable. Voyons tout ça.

Dynastage, c’est quoi au juste?

Le programme Dynastage (et la bourse qui en découle) de la région Bourgogne Franche-Comté s’adresse aux étudiants et apprentis post-bac, en leur permettant de s’ouvrir à l’International dans le cadre de leurs études, de faire des stages en entreprise et ainsi d‘avoir une expérience du monde du travail à l’étranger. Le but clairement affiché du programme est de permettre à l’étudiant(e) « d’acquérir des compétences nouvelles et de se perfectionner en langues étrangères, mais également favoriser une ouverture à d’autres cultures et une meilleure adaptation sur le marché international du travail« . On pense bien évidemment au Canada pour destination. La durée du stage doit être de deux semaines à six mois dans une entreprise à l’étranger. Attention, les candidats sont sélectionnés selon la qualité de leurs résultats académiques et leurs ressources financières. Tout le monde ne peut donc pas y prétendre. Il s’agit donc d’une bourse individuelle pour couvrir des frais liés à la période de stage à l’étranger. On va y revenir en détail.

Chose importante aussi, le stage peut-être fractionné, c’est-à-dire qu’il peut se dérouler sur plusieurs périodes sans pour autant dépasser deux années civiles. On peut donc faire l’intégralité de son stage en 3 fois (maximum) étalé sur deux ans, mais uniquement dans la même structure d’accueil, et en l’ayant spécifié lors de sa demande de bourse.

À qui s’adresse Dynastage?

On l’a vu, aux étudiants et apprentis post-bac de la région, c’est-à-dire les départements: Côte-d’Or, Doubs, Jura, Nièvre, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Yonne, Territoire de Belfort.

Toutefois, il faut également être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur, ayant un stage à effectuer intégré au cursus de formation. De plus, cette dernière doit être une formation initiale, de la 1ère à la 5ème année comprise dans ledit cursus et dans les locaux pédagogiques de l’établissement situé dans la région (ou locaux délocalisés dans la région).

Les critères d’obtention.

Il n’y a pas de dérogation possible, tous les critères doivent être scrupuleusement respectés. Il y en a quelques-uns…

  • « La mobilité pour laquelle l’étudiant ou l’apprenti post-bac sollicite une bourse doit avoir été approuvée par son établissement d’inscription en Bourgogne-Franche-Comté. Elle doit être intégrée au cursus de formation et être prise en compte dans la validation de la formation. Elle doit avoir fait l’objet d’une validation pédagogique de la part de l’établissement d’inscription et/ou du CFA en Bourgogne-Franche Comté. »
  • « La mobilité doit être sollicitée dans le respect des trois conditions de destination et de distances suivantes : – à l’étranger hors COM-DOM-TOM – à plus de 150 km de la ville de résidence familiale (celle des parents ou celle du représentant légal) – à plus de 150 km de la ville des études en France. » Pour un départ au Canada, cette condition devrait naturellement être respectée.
  • « Les étudiants ou les apprentis post-bac non français ne peuvent obtenir de bourse Dynastage pour une mobilité effectuée dans leur pays de résidence familiale (adresse des parents ou du représentant légal). » Un étudiant canadien ne peut donc pas l’obtenir.
  • « L’étudiant ou l’apprenti post-bac ne peut bénéficier qu’une seule fois durant son cursus d’une bourse Dynastage et d’une bourse Aquisis. Il peut donc bénéficier des deux bourses au cours de son cursus, pour un stage et pour une période d’études à l’étranger, mais pour des périodes différentes. »
  • La bourse Dynastage n’est « pas cumulable avec une bourse de mobilité internationale d’une autre Région française. Elle l’est en revanche avec toute bourse d’enseignement supérieur : bourses du CROUS, bourse sanitaire et sociale etc. ainsi qu’avec les bourses européennes Erasmus+ (c’est alors le barème Europe qui s’applique). Elle n’est pas cumulable sur une même période de financement avec une autre bourse, aide financière individuelle de la Région Bourgogne-Franche-Comté. »
  • « La bourse Dynastage est attribuée sur critères sociaux : le quotient familial (revenu imposable divisé par le nombre de parts) ne doit pas dépasser 25 830 €, sauf longue maladie, chômage, divorce, passage à temps partiel, décès, handicap, cas de force majeure » intervenu la période de calcul du quotient familial (ce montant d’ailleurs peut être amené à évoluer).
  • « Le stage doit avoir un caractère professionnel et être en cohérence avec la formation suivie. Les séjours purement linguistiques ou de type « au pair » ou « jobs d’été » ne sont pas éligibles. Dans le cas d’un stage effectué dans un organisme d’enseignement ou de recherche, ne sont pas éligibles le simple suivi de cours ou la réalisation de travaux de recherche personnels. »
  • « Le stage doit faire l’objet d’une convention de stage tripartite entre l’étudiant ou l’apprenti post-bac, la structure d’accueil à l’étranger, et l’établissement d’enseignement supérieur ou le CFA d’inscription en Bourgogne-Franche-Comté. La convention précise les conditions dans lesquelles se déroule le stage. »
  • « Cette structure d’accueil peut être un organisme privé ou public, quel que soit sa taille, son statut juridique ou son secteur d’activité. Il doit s’agir d’une structure physiquement basée à l’étranger. »
  • « Le stage doit être effectué dans une seule structure d’accueil. Si l’étudiant ou l’apprenti post-bac part à l’étranger effectuer deux stages consécutifs dans deux structures différentes, la bourse ne pourra financer qu’un seul des deux stages. »

Notez enfin qu’en dépit de votre éligibilité au programme et à l’obtention de la bourse, si tous les crédits alloués par la région à la mobilité internationale sont épuisés, votre demande sera refusée.

Candidater.

Votre demande doit s’effectuer exclusivement en ligne. Il vous faudra un code spécifique que le correspondant mobilité internationale de votre établissement vous fournit. Votre dossier devra être constitué de:

• Copie de la carte d’étudiant ou d’apprenti

• Copie de la carte d’identité ou du passeport en cours de validité

• RIB/IBAN 

• Avis d’imposition (ou de non-imposition) portant sur les revenus de l’année N-

Enfin, l’instruction est effectuée par les services du Conseil régional, à partir du dossier de demande de bourse déposée dans l’application en ligne « Envol », après validation par votre établissement d’enseignement.

Quel montant?

Le montant de la bourse va dépendre de la durée et du type de la mobilité, du quotient familial et du barème applicables. Son versement se fait en deux fois:

  • Acompte de 80% après l’attribution de la bourse,
  • Solde après dépôt en ligne de l’attestation et du bilan de fin d’études.

Source: Région Bourgogne Franche-Comté.

Crédits photo: innosoft.

Charger Plus dans Études

Laisser un commentaire

Voir également

Les exemptions d’étude d’impact sur le marché du travail.

On le sait puisqu’on en a déjà parlé, mais pour rappel l’étude d’impact sur le march…