Quelques guides pour visiter Vancouver.

vancouver

Avec les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, on se disait que Vancouver allait connaître un véritable boum au niveau touristique, et que son développement serait pérenne en la matière. Soyons francs, on n’a pas fait d’études sur le sujet, mais ce que l’on constate, c’est que l’offre de guides touristique dans la langue de Molière demeure quelques années après ce grand évènement plutôt limitée. La faute à quoi, la faute à qui, on n’a pas d’élément de réponse, si ce n’est l’attrait ô combien prononcé des français pour les contrées de leurs cousins québécois. Et aussi parce que Vancouver, c’est quand même nettement plus loin. Néanmoins, permettez-nous de vous soumettre une petite sélection.

Le Petit Futé.

Plutôt que de paraphraser, disons que le guide contient « des adresses et des renseignements pratiques pour manger, se distraire, s’habiller, se cultiver à Vancouver et ses environs. » Honnêtement, c’est la moindre des choses et le petit Futé, lui, a le mérite d’exister et de nous proposer un guide ultra pratique. C’est déjà pas rien.

Vancouver, Victoria et Whistler.

L’avantage des guides Ulysse, c’est qu’ils sont faits par des canadiens, on peut donc s’attendre à ce qu’ils sachent de quoi ils parlent. Ah, on nous dit que l’argument n’est pas valide… on s’en fout, c’est très bien réalisé, comme les itinéraires clé en main, des plans de partout et de bonnes adresses. On recommande.

 

Le Lonely Planet.

Une toute première version française pour celui-ci, alors forcément, on en parle. On connaissait la mouture anglaise seule disponible jusqu’à maintenant et on disait que c’était peut-être là où commençait votre immersion dans une ville anglophone du Canada, avec ses quelques pages, et aussi parce que le guide était bien fait (c’est toujours le cas). Et si on conseillait déjà celle-ci, que dire si en plus on peut l’avoir en français dans le texte. On est ravi.

 

Cartoville.

En fan absolu de cette collection, on ne pouvait décemment pas passer à côté d’une cartographie dédiée à Vancouver. Des plans par secteur, des infos utiles, tout ce dont on a besoin pour situer les lieux et points d’intérêt dans la ville.

Pour une vision plus large de l’ouest canadien, vous pouvez également opter pour le traditionnel Routard.

Note: les liens des guides sont affliliés.

Crédits photo: 3raintercambio.

Charger Plus dans Vancouver

Laisser un commentaire

Voir également

Les exemptions d’étude d’impact sur le marché du travail.

On le sait puisqu’on en a déjà parlé, mais pour rappel l’étude d’impact sur le march…