Partir au pair au Canada: ça existe?

ballon

Pas vraiment, autant être clair tout de suite. Il n’existe pas au Canada de programme au pair comme nous l’entendons communément en Europe. Le programme existant est en revanche appelé « Aides Familiaux résidants » ou en anglais « Live-in Caregiver », qui offre aux personnes ayant une formation dans le domaine de la santé la possibilité de travailler dans une famille d’accueil au Canada. C’est donc plus large et en même temps plus encadré.

Vous avez bien lu : « Le Programme des aides familiaux résidants est un programme du gouvernement fédéral qui permet le recrutement d’aides familiales résidantes qui sont qualifiées pour donner sans supervision des soins à domicile à des enfants, à des personnes âgées ou à des personnes handicapées. Les aides familiales résidantes doivent habiter dans la résidence privée de la personne qui reçoit les soins. »

On s’éloigne sensiblement du mythe de la Nounou d’enfer. Dans les faits, on trouve de tout, et notamment la garde d’enfants si ça peut vous rassurer. D’ailleurs, le programme n’est pas réservé à la gent féminine, il y a aussi du boulot pour les gars.

Les conditions.

  • Être âgé de 18 à 30 ans.
  • Avoir son bac.
  • Avoir un casier judiciaire vierge de toute bêtise.
  • Justifier de 6 mois de formation ou d’un an d’expérience à plein temps dans le domaine visé (ex : garde d’enfant, aide aux personnes âgées etc…) dans les 3 dernières années.
  • Savoir communiquer un minimum en anglais (par exemple, pouvoir prévenir les urgences/secours dans cette langue qui n’est pas la votre)

Parfois, la détention du permis de conduire fera partie des conditions obligatoires pour se prétendre à un travail, de même que d’être non fumeur. Ne mentez pas lorsque vous postulez, si vous aviez besoin d’une bonne raison pour arrêter la clope en voilà une ; et si vous anticipez sur l’obtention de votre petit papier rose avant de partir, attendez plutôt de l’avoir vraiment : ça peut paraître stupide de le rappeler, mais ça s’est déjà vu !

Les modalités de départ en tant qu’aide familial résidant.

Pour faire simple, il en existe 2 :

  • Partir par vous-même.

C’est une démarche fastidieuse, sachez-le.

Vous devez d’abord trouver une famille d’accueil. Celle-ci doit alors transmettre son offre d’emploi et le contrat de travail à RHDCC/SC (l’organisme qui gère les « aides familiaux résidants ») qui donne son avis. Si l’avis est positif, signez le contrat de travail et faites une demande de permis, (rubrique Présenter une demande).

Ne bougez pas, vous n’en avez pas fini avec les modalités administratives. Désormais, vous devez passer un entretien à l’Ambassade du Canada à Paris. Suite à ça, hop, une visite médicale.

On touche au but : après tout ceci, vous recevrez une lettre d’introduction avec laquelle vous obtiendrez votre permis de travail une fois arrivé sur le sol canadien.

  • Partir en passant par une agence.

Ce service a un coût, variable d’un organisme à un autre, mais comptez environ 250€.

L’avantage indéniable, c’est que l’agence se chargera de réaliser toutes les démarches à votre place, mais plus encore, elle se chargera de vous trouver une famille d’accueil. De la même manière, si le courant ne passe pas/plus avec votre famille, vous aurez la possibilité de demander d’en changer auprès de votre agence.

Que vous privilégiez l’une ou l’autre des solutions, vous serez considéré comme un stagiaire d’aide familial résidant, occupant un emploi strictement encadré et contrôlé. Vous aurez probablement besoin d’une assurance privée. Elle est demandée de façon quasi-systématique.

Enfin, sachez que votre permis pourra être renouvelé. Une personne qui termine les deux années de travail sur les trois premières années où elle réside au Canada, peut demander la résidence permanente. Il lui est également possible de joindre son conjoint à sa demande.

Crédits photo: geralt.

Charger Plus dans Expatriation

Un commentaire

  1. El dorade

    11 janvier 2017 at 12:07

    Pour travailler au Canada, honnêtement, il vaut mieux choisir un autre programme. Ces Aides Familiaux ne sont pas souvent considérés et il y a tellement eu de plaintes et d’affaires…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Comment se rendre au Labrador?

Partie continentale du Territoire qu’il compose avec Terre-Neuve, le Labrador a été …