Une néo-banque pour payer sans frais à l’étranger.

 banque mobile

Avec les histoires de taux de change, de commissions, de pourcentages du montant retiré et tout ce qui s’en suit, on a franchement l’impression de se faire vampiriser dès qu’on sort sa carte bancaire à l’étranger ou qu’on échange ses devises à tout moment de notre voyage (avant ou après notre départ). Le pire, c’est le paiement direct par carte où votre banque se fait payer deux fois, une par vous, l’autre par le commerçant. Bon alors j’avoue ne pas avoir une très haute opinion des marchands d’argent, mais que voulez, on peut difficilement s’en passer. Sauf que le vent du changement est arrivé, amis voyageurs vous qui partez découvrir le Canada ou ailleurs.

Parlons un peu des néo-banques, l’étape supérieure des banques en ligne, qui mettent à genoux les banques traditionnelles… et je ne parle que de ce qui nous intéresse, en finir avec les frais bancaires à l’étranger.

Qu’est-ce qu’une néo-banque?

Pour simplifier, disons qu’elle fait de votre smartphone votre banquier. En effet, elle est pensée pour une gestion intégrale de compte via une application mobile, et loin de votre écran d’ordinateur, tout tient désormais dans votre poche.

Qu’est-ce qui change?

Sans réaliser de comparatif exhaustif avec les banques traditionnelles et celles en ligne, on notera que la différence essentielle réside dans le fait que les néo-banques ne proposent que des services limités, pas de crédits immobiliers par exemple, ou de portefeuilles boursiers ni d’épargne. On est donc essentiellement sur du compte courant. Elles fonctionnement sur un modèle freemium, avec une partie gratuite comprenant des fonctions basiques, et une partie payante avec des fonctions premium. On n’ira pas plus loin, on l’a dit en préambule, ce qui nous intéresse est ailleurs.

Comment ça fonctionne?

Tout se passe sur votre smartphone via une application. Ouvrir un compte ne prend que quelques minutes, sans formalité, sans vérification de vos rentrées d’argent. Vous avez ensuite accès à votre compte que vous pouvez gérer vous-même.

Quels sont les avantages?

Ils sont variables selon les néo-banques. Il faut faire le tri en fonction de ce que vous recherchez vous, et vous seul. Citons quelques avantages tout de même:

  • Instantanéité des opérations bancaires: permet de vérifier le paiement et le destinataire en temps réel, transfert d’argent immédiat.
  • Contrôle optimal de son compte: modification du code, du plafond, création de plusieurs comptes bancaires virtuels, bloquer la CB…
  • Gestion cryptomonnaies.
  • Frais de tenue de compte gratuits.
  • Gratuité de la carte bancaire (Mastercard souvent).
  • Usage minimal inexistant ou restreint.
  • Meilleure maîtrise de son argent.

À l’étranger, pas de frais bancaires!

Il n’y a pas de frais bancaires pour les paiements dans une devise autre que la vôtre. Les néo-banques se contentent d’appliquer le taux de change en vigueur au moment de la transaction à l’étranger. Sachant cela, vous n’aurez plus jamais peur de sortir votre CB pour payer en $CAD, même s’il n’y a que des euros sur votre compte, c’est donc un indispensable lorsqu’on voyage en dehors de la zone euro.

Concernant les retraits, il peut néanmoins exister une commission avec un taux variable, de 1€ par retraits à 2% du montant.

Avec Revolut, il est également possible de créer plusieurs comptes virtuels, c’est-à-dire en $US, $CAD, € et toutes les devises existantes et les alimenter comme bon vous semble. Cela permet de sécuriser un taux de change avantageux sur une période propice, même si vous n’allez pas utiliser ces devises immédiatement. Vous jouez à la bourse quoi. Ça requiert des compétences et du temps que je n’ai pas, mais ça peut en intéresser plus d’un.

Quels opérateurs?

N26 et Revolut dont on vient de parler ont le vent en poupe. La première est allemande, la seconde est anglaise, et sont celles qui ont aujourd’hui le plus de clients, elles font aussi partie des premières à avoir été créées, et bénéficient donc d’une certaine expérience et ont pu roder leurs applications respectives, ainsi que les services qu’elles proposent. Les voyageurs utilisent souvent l’une ou l’autre, voire les deux, notamment en raison de l’absence de frais sur les paiements par carte en devises étrangères.

Pour les autres, citons Orange Bank (marche avec une Visa quant à elle); C-Zam, Morning, Axa.

NB: pour les banques étrangères, n’oubliez pas le moment venu de déclarer votre nouveau compte aux impôts.

Retour d’expérience.

On a testé et adopté la N26, c’est pour ça qu’on a laissé le lien. D’abord pour la rapidité à l’inscription, et la réception supersonique de notre carte, mais aussi parce qu’on aime voyager sans payer de frais bancaires à tout bout de champ. C’est le principe d’une banque en ligne, tant mieux me direz-vous, mais aussi pour l’ergonomie de l’application d’une efficacité diabolique, sa facilité à tout gérer, tout contrôler par une prise en main elle aussi ultra-rapide.

Bonus.

Si, en plus de la CB de votre banque en ligne ou traditionnelle, la carte de votre compte joint, vous optez pour une CB d’une ou plusieurs néo-banques, et qu’en plus vous avez la carte de votre entreprise, comprenez que ça commence à faire beaucoup. L’appli CURVE vous permet d’obtenir une seule CB (Mastercard) pour remplacer toutes les autres. Évidemment, c’est gratuit. Il vous suffit d’enregistrer toutes les cartes bancaires en sa possession. « Le service offert est simple : il suffit de sélectionner la carte bancaire dans l’application afin que la carte Curve prenne sa place. Régler ses achats avec la carte Curve, c’est comme payer avec la carte bancaire d’un de ses comptes, sauf qu’on n’a qu’une seule carte à transporter avec soi, les autres pouvant rester à la maison : l’application les remplace toutes*. »

*iGeneration.

Crédits photo: Pimpro.

Charger Plus dans Question pognon

Laisser un commentaire

Voir également

La station baleinière basque de Red Bay.

Classée lieu historique national du Canada en 1979, et inscrite au patrimoine mondial de l…