Voter depuis l’étranger.

vote

Lorsque l’on habite à l’étranger, le Canada pour ce qui nous intéresse, il est tout à fait possible de participer aux élections organisées en France, à condition d’être inscrit sur une liste électorale. Il serait effectivement dommage, alors qu’on ne vit pas sur une terre estampillée Marianne, de ne pouvoir exercer son droit de vote mais aussi son devoir (c’est marqué sur sa carte). Vous pouvez donc choisir de voter dans votre pays de résidence en vous inscrivant sur les listes consulaires (valable 5 ans), par le biais notamment d’une inscription sur le registre des français établis hors de France (l’inscription aux listes électorales est alors automatique, sauf opposition de votre part). Cependant, vous devez vous inscrire sur la liste électorale consulaire avant le 31 décembre de l’année précédant l’élection

Attention, à l’étranger il n’est pas possible de voter pour toutes les élections en France. De fait, les élections locales vous seront interdites une fois inscrit sur les listes consulaires. Sont exclues les élections municipales, départementales et régionales. En revanche, vous pourrez vous prononcer lors des élections présidentielles, aux législatives, lors d’une référendum mais également pour élire les conseillers consulaires.

En cas d’inscriptions simultanées sur plusieurs listes électorales, ça existe par exemple si vous êtes toujours sur les listes de votre commune d’origine, des mesures ont été prises afin de prévenir du double vote. N’escomptez pas frauder, mais vous pourrez voter pour les élections locales.

Se rendre au bureau de vote.

Là, ce n’est pas vraiment compliqué, il suffit de se déplacer dans le bureau de vote du poste diplomatique ou consulaire où vous résidez. Au Canada, il y en a 24 à Montréal (QC) plus Ottawa-Montréal; 4 à Québec (QC); 2 à Toronto( ON) plus Ottawa-Toronto; 1 à Moncton (NB); 2 à Vancouver (BC); 1 à Victoria (BC); 1 à Edmonton (AL); 1 à Calgary (AL). Pour ce faire, il va falloir prouver votre identité au moment de voter, en présentant l’un des documents suivants:

  • Carte nationale d’identité française (valide ou périmée).
  • ou passeport français (valide ou périmé).
  • ou document officiel (valide) délivré par une administration publique française comportant le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance, la photographie du titulaire ainsi que l’identification de l’autorité administrative qui a délivré le document, la date et le lieu de délivrance.
  • ou carte délivrée lors de l’inscription au registre des Français de l’étranger et carte d’immatriculation consulaire (toutes 2 valides).
  • ou document (valide) délivré par un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen comportant le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance, la photographie du titulaire ainsi que l’identification de l’autorité administrative qui a délivré le document, la date et le lieu de délivrance.

Voter par procuration.

Si vous ne pouvez pas vous rendre dans un bureau de vote ouvert dans une ambassade ou un consulat, ce choix vous est ouvert. De même si vous êtes absent le jour du scrutin. « La personne qui donne procuration (le mandant) désigne librement la personne qui votera à sa place (le mandataire). Toutefois, le mandataire être inscrit sur la même liste consulaire que le mandant, mais pas forcément être électeur du même bureau de vote. Par ailleurs, le jour du scrutin, le mandataire ne doit détenir plus de 3 procurations, dont 1 seule établie en France, soit :

  • 1 ou 2 ou 3 procurations établies à l’étranger,
  • ou 1 procuration établie en France,
  • ou 1 procuration établie en France et 1 ou 2 procurations établies à l’étranger. »

Si en principe une procuration (d’une durée limitée à 1 an) peut se faire la veille du vote,  ne tardez pas à effectuer les démarches auprès des autorités consulaires. On pense à vous, on vous donne le lien du formulaire.

Voter par correspondance et internet.

Cette particularité ne vaut que pour les élections législatives et les élections consulaires, et seulement elles. Il faut, dans ce cas, être impérativement être installé à l’étranger, donc au Canada. Dès lors, faites-en la demande au consulat pour qu’il active l’option de vote par correspondance sous pli fermé. On vous enverra tout ce qu’il faut à domicile afin de pouvoir voter ou de choisir l’option internet. Attention, pour cette dernière option, en 2017 pour les législatives il est impossible d’y recourir.

Anticipez: pour que  votre demande de vote par correspondance soit active, des dates limites sont fixées au préalable (ex: le 14 avril pour les législatives de 2017).

Allez hop, aux urnes.

Notez que des changements sont à prévoir selon la Loi organique du 1er août 2016.

 

Sources: Ministère de l’Intérieur, Service Public.

 

Charger Plus dans Expatriation

Un commentaire

  1. Présidentielle

    12 avril 2017 at 17:48

    Même si la campagne d’ici me paraît chaotique je ferai mon devoir de citoyen.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Back to New York City.

Retour à New York pour un set de photos en noir et blanc. …