Un shot de sirop d’érable.

maple syrup

Pour la petite histoire, les Amérindiens ont été les premiers à découvrir « sinzibuckwud », le nom algonquin pour désigner le sirop d’érable, qui signifie « tiré du bois »*. Ce produit typique d’Amérique du Nord est surtout l’image d’Épinal du Québec. Toi qui visite la Belle Province, tu en auras dans ton bagage bien avant de t’en retourner c’est certain. Touriste! Malgré tout, le sirop d’érable, on aime, et pas seulement sur les crêpes ou les pancakes. On vous propose de le prendre en shot, comme les vrais, mais pas tout seul.

Voici une sélection de quatre cocktails à boire cul sec, avec pour délicatesse sucrée commune le sirop d’érable, bien sûr.

N.B: le dosage est à titre indicatif… Nous, on est du genre généreux dans la vie.

1. Le Rusty Lumberjack.

  • moitié schnaps au butterscotch.
  • moitié rhum épicé.
  • un trait de sirop d’érable.

Mélanger dans un shaker, puis remplir les shooters.

2. Le Sticky Canadian.

  • 1,5cl de sirop d’érable.
  • 3cl de rhum blanc.

Superposez les ingrédients dans un verre à shot, dans l’ordre indiqué ci-dessus.

3. Le Warsaw Waffle.

  • 1,5cl de sirop d’érable.
  • 4,5cl de vodka.

Théoriquement, vous devez suivre l’ordre annoncé. Mais ce n’est qu’en théorie.

4. Le Waffler.

  • un trait de sirop d’érable.
  • 3cl de liqueur d’érable.
  • 2cl de crème de whisky (on ne cite pas de marque mais vous savez tous de quoi je parle).

Comme les deux précédents, mettez les ingrédients les uns après autres tel qu’indiqué.

Maintenant, cul sec.

shot

Bonus: Le Caribou.

Boisson typiquement québécoise, on sert le caribou dans un verre « old fashionned » (classique verre à whisky) avec des glaçons, et parfois même un bâton de cannelle. On oublie donc le shooter et on prend le temps de le déguster.

Pour le caribou il faut:

  • du vin rouge.
  • du whisky (moitié moindre quantité que le vin).
  • un trait de sirop d’érable.
  • une bassine.

Là, je vais encore me faire engueuler. N’empêche, ça ressemble fortement au début d’une belle composition de cercueil. Comprenez qu’on ait quelques réticences et au goût, on aurait préféré ne jamais mélanger les deux premiers ingrédients. Mais ça, c’est une question de papilles.

Toutefois, la SAQ nous révèle qu’en réalité le caribou est préparé avec du brandy, de la vodka, du sherry et du porto. Mais comme notre fil conducteur est le sirop d’érable, on ne l’a pas suivi. Nous préférons la controverse. Comme toujours.

*mapledelights.com

Charger Plus dans Morceaux de culture

5 Commentaires

  1. sybe

    1 septembre 2014 at 07:56

    Sympa ces recettes : santé!

    Répondre

  2. Licence IV

    16 novembre 2014 at 16:55

    Le Waffler est surprenant, mais très efficace, c’est d’ailleurs plutôt très bon!

    Répondre

  3. Un verre ça va, deux verres c'est mieux.

    1 avril 2015 at 15:51

    Du coup je les ai tous testés, mon côté consciencieux peut-être. Le meilleur est sans conteste le Rusty Lumberjack. Uno il plus travaillé que tous les autres, il sort du lot par son mélange de saveurs. Merci bonsoir, la marmotte est dns l’armoire. Hips.

    Répondre

    • Vod.K

      1 juillet 2015 at 15:48

      Pour moi, le numéro 3, forcément!

      Répondre

  4. Yza

    7 décembre 2015 at 11:58

    Bon plan pour se réchauffer les longues soirées d’hiver, oui mais avec modération !!!! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Comment se rendre au Labrador?

Partie continentale du Territoire qu’il compose avec Terre-Neuve, le Labrador a été …