Se radier du Registre des Français établis hors de France.

ambassade

 

Lorsque vous rĂ©alisez votre inscription consulaire, on l’a vu, vous ĂȘtes directement inscrit sur le Registre des Français Ă©tablis hors de France. S’il y a plusieurs avantages Ă  dĂ©tenir sa carte un peu cheap il faut bien l’admettre, une fois que vous avez dĂ©cidĂ© de rentrer en France, ou tout simplement dĂ©cidĂ© d’aller dans un pays tiers, autre que le Canada, n’oubliez pas d’effectuer votre radiation de ce fameux registre des Français Ă©tablis hors de France et de la liste Ă©lectorale consulaire. C’est important et on vous dit pourquoi.

L’intĂ©rĂȘt d’une radiation.

Il est essentiellement Ă©lectoral. Si en effet vous ne rĂ©alisez pas une telle dĂ©marche, vous risquez de ne pas pouvoir voter dans votre commune en France, ou auprĂšs du consulat de votre nouveau pays de rĂ©sidence. Et puisque voter c’est un peu ce qui lĂ©gitime le fait de pouvoir gueuler sur le gouvernement, ou de changer les choses on a le droit d’ĂȘtre utopiste (optimiste? je sais pas les deux mots sont pas loin), on aurait tort de s’en priver.

La procédure.

Elle diffĂšre peut-ĂȘtre selon le consulat duquel vous dĂ©pendez. Certains acceptent une demande de radiation par voie postale, quand d’autres obligent de rĂ©aliser toutes les formalitĂ©s en ligne.

  • Par voie postale: Vancouver.

Envoyez Ă  l’adresse suivante: Consulat GĂ©nĂ©ral de France, suite 1100 – 1130 West Pender street – Vancouver, BC, Canada – V6E 4A4.

Joignez votre carte consulaire (ou, Ă  dĂ©faut, une copie de votre carte nationale d’identitĂ© ou passeport). Et prĂ©cisez si vous souhaitez un certificat de changement de rĂ©sidence ou une attestation de radiation (dans les deux cas, veuillez prĂ©ciser la nouvelle adresse oĂč vous souhaitez recevoir ce document).

Concernant Toronto, la tendance serait, pour ceux qui ne possĂšdent pas internet, d’avoir la possibilitĂ© de se prĂ©senter directement au consulat.

  • Par internet: MontrĂ©al, QuĂ©bec, Toronto, Vancouver.

Il vous suffit de crĂ©er un compte sur le site service-public.fr, puis de suivre ce lien: signaler son dĂ©part du pays. Vous accĂ©derez au service en ligne qui comporte 5 Ă©tapes pour procĂ©der Ă  votre demande de radiation. Il suffit de vous laisser guider, il n’y a rien de bien compliquĂ©.

Votre demande traitĂ©e, votre dossier aura comme nouveau statut « dossier clos », et une attestation de radiation sera mise Ă  votre disposition dans votre porte-document sur service-public.fr.

Si vous ĂȘtes inscrit sur la liste Ă©lectorale de Vancouver, la dĂ©marche s’effectue exclusivement en ligne.

  • La radiation automatique.

Vous serez automatiquement radié si vous ne renouvelez pas votre inscription au registre dans les trois mois avant la fin de validité de votre inscription consulaire (on vous prévient toujours par courriel).

  • Une subtilitĂ©.

Si vous souhaitez ĂȘtre radiĂ© du registre des Français Ă©tablis hors de France car vous allez vous Ă©tablir dans un autre pays Ă©tranger, veuillez simplement vous inscrire au consulat de France (ou Ă  la section consulaire de l’Ambassade de France) compĂ©tent pour votre nouveau lieu de rĂ©sidence, lequel procĂšdera au transfert Ă©lectronique de votre dossier et vous Ă©tablira une nouvelle carte consulaire. Finalement, votre situation dĂ©pendra beaucoup de cotre inscription prĂ©alable ou non Ă  la liste Ă©lectorale du consulat que vous quittez.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de réaliser votre radiation par internet. Plus simple, plus rapide et sans surprise.

Crédits photo et sources: service-public.fr.

Enregistrer

Charger Plus dans Go back home

Un commentaire

  1. Billy Bob

    19 septembre 2016 at 13:16

    HĂ© oui, il ne faut pas tarder cette annĂ©e pour se rĂ©inscrire sur les listes Ă©lectorales, l’an prochain, on vote!

    RĂ©pondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Ă©galement

Vol long courrier: se maintenir en forme.

Traverser l’Atlantique pour se rendre au pays de la feuille d’Ă©rable, c’…