Obtention du permis de conduire au Yukon.

immatriculation yukon

Avec moins de 50.000 habitants, le Yukon et l’un des Territoires les moins peuplés du Canada. Ça fait potentiellement peu de candidats à l’obtention du permis de conduire, et à plus forte raison s’agissant des étrangers. En même temps, on n’avait pas envie de léser quiconque et puis on n’a jamais trop d’info, et on ne partage jamais assez. Du coup, on vous parle du permis de conduire yukonnais, on vous en dit l’essentiel comme si on y était et qu’on en faisait la demande demain. On ne fait pas de jaloux, on est comme ça.

Effectuer une demande de permis.

Il vous en coûtera 50$, et l’âge minimum pour commencer sa formation de conduite au Yukon est de 15 ans.

Il y a deux types de papiers à présenter au Bureau des véhicules automobiles:

  • Preuve de votre identité.

Il s’agit de tout document délivré par un gouvernement, dès lors qu’il contient votre photo, votre signature, votre date de naissance et votre nom actuel. Il peut s’agir de votre passeport (en cours de validité) et de vos documents d’immigrations CIC. Ceux-ci permettront de justifier de votre statut au Canada, ils sont donc très importants. Attention, si vous avez adopté un nouveau nom par suite d’un mariage ou d’une union de fait, il vous faudra présenter un certificat de mariage.

  • Preuve de votre résidence au Yukon.

Deux pièces sont nécessaires, sur lesquels doivent figurer votre nom et votre adresse au Yukon. D’abord, vous devrez fournir votre carte d’assurance-santé (obligatoire), ainsi que, par exemple un relevé bancaire ou la facture d’un service public.

Pour une liste exhaustive des documents servant de preuve d’identité et de résidence, suivre ce lien: tableau récapitulatif.

Les étapes successives.

Le Yukon a mis en place un système de permis de conduire progressif. Il y a donc plusieurs paliers à franchir, à mesure que l’on acquiert de l’expérience, avant de jouir complètement d’un permis de conduire sans restriction. On parle de privilèges puisqu’on voit toujours le bon côté des choses.

  • 1ère étape: conducteur novice.

Vous obtenez un permis de classe 7 si vous réussissez le test de connaissances du Code de la route (sous forme de QCM que vous pouvez passer en français: 80% de bonnes réponses et vous avez le code!); de même qu’un examen de la vue. Vous n’avez pas de certificat médical à fournir.

Pendant 6 mois, vous apprenez à conduire avec un accompagnateur (de votre choix) pour un minimum de 50h de conduite qu’il faudra consigner dans un registre spécial. Vous aurez l’obligation de vous exercer en tout temps, ne pas rouler entre minuit et 5h du matin, ne pas dépasser un certain nombre de passagers, ni consommer d’alcool (obligation étendue à votre accompagnateur) etc… une entorse, une seule, à ces restrictions et vous reprenez cette étape du début (6mois supplémentaires).

  • 2nde étape: le permis intermédiaire.

Vous devez passer l’épreuve de conduite de classe 5 qui valide tous les acquis et l’expérience accumulée avec votre accompagnateur. Il s’agit de prouver que vous êtes enfin prêt à rouler seul. Sur le fond et la forme, cette épreuve est similaire à l’examen que l’on passe en France: 30 minutes où votre examinateur évalue votre habileté à conduire, votre maîtrise et votre souci de la sécurité au volant. Il vérifiera, entre autre, que vous maîtrisez les commandes de votre véhicule, vous fera effectuer une manœuvre sympa qui prend tout son sens avec une boîte auto. Au passage, c’est à vous de fournir la voiture.

L’épreuve réussie, vous détenez le permis de conduire intermédiaire et pouvez rouler seul avec des restrictions réduites pendant au moins 18 mois.

  • Dernière étape: le permis de classe 5 sans restriction.

S’il n’y a pas eu d’accroc pendant les 18 mois de votre permis de conduire intermédiaire, c’est gagné. Il vous suffit de présenter une demande de permis de conduire permanent dans un Bureau des véhicules automobiles.

Source: Voirie et Travaux Publics du Yukon.

Aller plus loin:

  1. Guide de la route du Yukon.
  2. PCP du Yukon (38 pages où tout le programme vous est détaillé).

Crédits photo: bcpl8s.

orpailleur

Charger Plus dans Yukon

Un commentaire

  1. David

    22 novembre 2016 at 05:11

    Tres bon article, je comptais m’installer au yukon et je me posais justement cette question. le prix est dérisoire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Voir un match des Canadiens au Centre Bell.

Impensable de passer par Montréal sans découvrir la religion de toute une ville, le hockey…