Charger Plus dans GALERIE

5 Commentaires

  1. Houston MacDougal

    19 mars 2014 at 19:30

    Certaines des photos sont présentées sans flash, à la seule lumière de la ville ou à l’aide d’une lampe de poche. C’est un parti pris, forcément. Je pense notamment aux ratons laveurs laissés volontairement dans l’ombre: c’est une ruine qui fait office d’hôtel de passe et de refuge avec des seringues jusque dans ses fondations…

    Répondre

    • Anne Boudet

      20 mars 2014 at 03:54

      J’aime le côté un peu surnaturel que crée l’ambiance de la nuit, et j’aime encore plus cet artiste: Omen.

      Répondre

  2. Jolie Julie

    26 mars 2015 at 11:32

    J’aime vraiment bien la démarche, on change complètement d’atmosphère, on appréhende différemment les œuvres sur lesquelles on pose un nouveau regard.

    Répondre

  3. Eléonore

    26 mars 2017 at 17:02

    Cet art je trouve ça splendide.

    Répondre

  4. Michelle

    4 mai 2017 at 15:02

    J’aime beaucoup, je suis une fan du street art et la nuit ça rend une dimension particulière.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Back to New York City.

Retour à New York pour un set de photos en noir et blanc. …