10 livres indispensables pour venir au Québec.

drapeau québécois

On aurait tort, sous prétexte d’un passé et d’une langue commune, de croire que l’on arrive dans un bout de France en Amérique. Le Québec est autre et riche de sa propre identité. Voici une sélection de quelques livres* indispensables pour vous familiariser avec la Belle Province et la culture québécoise.

Histoire

« A la différence des autres membres de la Confédération canadienne, le Québec englobe une véritable nation, celle des Canadiens français. Cette province est, en effet, peuplée en majorité plus de 80% de la population de Canadiens francophones.
Tout en brossant une minutieuse étude des mentalités, Marc Durand retrace l’histoire du Québec, depuis sa découverte par Jacques Cartier en 1534 jusqu’à nos jours. Fiers de leur esprit aventurier et entreprenant, mais battus par les Anglais en 1759, les Québécois, mis à l écart de l’économie par les vainqueurs, vont se replier sur les travaux agricoles. L’Église et les intellectuels s’appliqueront alors sans relâche à préserver une langue française « pure » ainsi que les traditions ancestrales… »

« Il en a fallu du courage aux premiers habitants pour affronter les rigueurs de l’hiver, élever des familles nombreuses, explorer un immense continent, survivre aux attaques iroquoises, à l’hostilité des colonies américaines, aux affres de la Révolution industrielle et à la Crise des années 1930. C’est l’histoire de cette grande aventure qui est retracée dans ce livre. L’histoire d’un peuple qui a surmonté les difficultés et les épreuves, vaincu le découragement et la résignation. L’histoire d’un rêve, celui d’une Amérique française, d’une grande épreuve, celle de la Conquête anglaise, et surtout, l’histoire d’une longue et patiente reconquête qui amènera les Québécois à reprendre possession de leur territoire, de leur économie et de leur vie politique. »

Société

« L’auteure vous présente la Belle province qui a le toupet de ne coller à aucun cliché, et relève sans tabou une foule de détails « embrouillants »: la capitale, Québec, n’est pas la ville principale ; dans cette société réputée harmonieuse, les anglophones se sentent opprimés ; les Québécois détestent les anglophones qui les ont brimés et les Français qui les ont trahis ; les immigrants déferlent par milliers et n’y comprennent rien, sinon qu’ils devront parler français dans la vie et anglais au travail, mais sans le dire! Bouleversée par les flux migratoires (…). Au fil de ces chroniques, on s’étonne, on s’attache, on rigole, et on découvre que les Québécois sont animés d’une énergie, d’une fraîcheur à faire passer le plus exalté des Européens pour un bonnet de nuit. Quelles que soient ses difficultés, le Québec se marre! Parce que le meilleur est encore à venir. »

« Irréductibles Québécois: à la fois proches et lointains, familiers et exotiques, ils ont réussi à maintenir leur identité sans se replier sur eux-mêmes. Valérie Lion est partie à la rencontre de ceux que les Français considèrent souvent à tort comme de simples « cousins ». Car ils sont beaucoup plus que cela : à la fois complexes, contradictoires, voire déroutants, tout en faisant preuve d’une énergie et d’une assurance étonnantes! Et c’est à travers leurs petites et grandes histoires que le lecteur découvrira et comprendra le Québec d’aujourd’hui. Entre Europe et Amérique, cette terre et ses habitants ont su avec brio inventer « le meilleur des deux mondes ».

« Tout ce que personne n’a jamais osé vous avouer sur la poutine, les banques, les taxes, la météo, les pieds carrés, les Québécoises, l’immigration, les castors… Sans doute le guide le plus perspicace, le plus drôle et le plus utile sur la vie quotidienne à Montréal, écrit par un authentique survivant européen. Le Guide de survie des Européens à Montréal, un brillant mélange d’informations pratiques, d’expériences authentiques et de récits désopilants! »

« Les grands espaces naturels, la chaleur de son peuple, le dynamisme d’une société où tout est possible: l’image du Québec séduit. Mais quelle réalité se cache derrière cette vision romantique? Comprendre le Québec brosse un tableau complet des us et coutumes et du quotidien québécois. Que vous vous intéressiez à la « Belle Province » dans un but commercial, culturel ou touristique, ce livre vous permettra d’aller au-delà des clichés et des premières impressions, de nouer des relations fructueuses et de mieux saisir les subtilités d’une société bien plus complexe qu’il n’y paraît. »

Le franco-québécois

« On vous dit tout sur le français tel qu’on le parle au Québec: expressions savoureuses, régionalismes, origines de la langue québécoise, prononciation. Vous découvrirez même quelques jurons pas piqués des hannetons! Grâce à de nombreux encadrés, vous vous familiariserez avec la culture locale.
Que signifie «avoir une face à fesser dedans»? Et «avoir une crotte au cœur»? Vous partez sur une chire (cédez à l’engouement)? Nous aussi! Et n’oubliez pas: les Français aussi ont un accent! »

« Ce Petit Livre vous dit tout sur le français tel qu’on le parle au Québec : le vocabulaire de la vie courante et les expressions typiques, les termes à ne pas confondre, etc… »

Contes et légendes

« Loups-garous, feux follets, diablotins et fantômes ont longtemps nourri l’imaginaire québécois. Cet univers a été habité par une multitude d’autres êtres surnaturels, tant maléfiques que bénéfiques, parmi lesquels on retrouve des hères, des bêtes à grand-queue, des revenants et des lutins. Les meilleurs conteurs du XIXe siècle, les Louis Fréchette, Aubert de Gaspé, père et fils, Joseph-Charles Taché, Honoré Beaugrand, Pamphile Lemay, Faucher de Saint-Maurice, et d’autres moins connus tels que Charles-Marie Ducharme, Joseph-Ferdinand Morissette, Alphonse Poitras, Guillaume Lévesque et Louis-Auguste Olivier, ont fait vivre et revivre ces personnages dans leurs contes en puisant à la tradition orale du Québec, l’une des plus riches au monde. »

« Le conte, régi par des lois immuables, se veut une mise en récit sobre d’un univers enchanteur. Même transposé à l’écrit, il conserve tout le charme d’un cérémonial. Au contraire, la légende se propage au gré des faits historiques et se renouvelle à travers les âges. Des pionniers de la tradition tels que Beaugrand et Fréchette ainsi que les tenants de la modernité québécoise comme Tremblay, Hébert, Ferron et Leclerc ont su, en perpétuant par l’écriture nos histoires de chasse-galerie, de loups-garous et les hauts faits de nos héros, redonner à la légende le sens premier de son étymologie latine : qui doit être lu. »

Une fois que vous vous serez imprégné de tout cela, il ne vous restera plus qu’à préparer sereinement votre voyage.

*Les liens vers les livres présentés sont affiliés.

Crédits photo: Guide Montréal Nord.

Charger Plus dans Belle Province

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Queues de castor: la recette.

« Queues de castor, appelée BeaverTails en anglais, est une chaîne de pâtisseri…