Livres anciens à Montréal.

livre

Parce que les bouquinistes de bord de Seine, ou de Saône nous manquaient trop, nous nous sommes plu à nous laisser aller. Dériver. Au gré des mouvances, pas toujours bien claires, on s’est surpris à flâner parmi des rayonnages, encore: finalement rattrapé par ce que l’on adore, du simple fait qu’on aime à voyager. Nous n’avons rien contre le numérique sans saveur et si pratique. Mais nous aimons les vieux bouquins, leur contact, ceux qu’on lit à la lumière d’une lampe de poche, ceux qu’on caresse et qu’on expose. Je chérirai toujours mon édition de L’île au trésor, paru chez Hachette en 1924. Pas 850Ko ou 4Mo de données. Et n’en déplaise, je suis ce genre de gars, c’est comme ça.

  • Librairie Le Chercheur de Trésor

1339, rue Ontario Est. Voilà ce que vous pourrez y découvrir: outre les livres anciens, des manuscrits et documents d’archives, arts et littérature. Vous avez également la possibilité d’y faire évaluer vos ouvrages. Toutes les informations utiles sont juste là.

  • Librairie Bibliomanie

460 rue Sainte-Catherine Ouest (entre les stations Place-des-Arts et McGill). 300 000 ouvrages, du stock donc, avec des livres sur l’art, des références et guides de valeur sur les antiquités, des bouquins sur l’architecture et nécessairement, des livres anciens. On trouve du neuf également. Pour un portrait du proprio, c’est ici.

  • Librairie Le Livre Voyageur

3547, rue Swail (métro Côte-des-Neiges). Beaucoup de choses dans cette librairie: philosophie, poésie, spiritualité chrétienne et universelle (il en faut bien pour tous les goûts), littérature, art et bien d’autres choses. Un petit tour sur leur page avant d’aller peut-être les visiter.

  • Librairie Bonheur d’Occasion

4487, rue de la Roche. En voilà une boutique qui porte bien son nom. On a là des livres anciens et reliures d’art, c’est le sujet de l’article, mais également des livres sur l’art québécois et international, l’Histoire, les sciences humaines ou encore la littérature en général. On trouve quelques bandes dessinées et des bacs d’occasions (où se mélangent littérature, essais etc…). Un intérieur agréable et charmant, ce qui ne gâche rien de la visite.

  •  Débédé

Nous en parlions déjà dans les bédéphiles de la rue Saint-Denis. Au 3882 de cette rue (entre les stations Sherbrooke et Mont-Royal), vous trouverez une boutique spécialisée dans la bande dessinée européenne (franco-belge essentiellement). Des éditions épuisées, de véritables raretés qu’on n’imaginait pas découvrir de ce côté-ci de l’Atlantique (Storm, les chroniques du monde des profondeurs, j’ai tout raflé). Du bonheur. Ils ont aussi des comics, des livres de poche d’occasion. La salle arrière vaut le détour pour peu qu’on ait le temps de fouiner.

  • Librairie Henri-Julien

4800, rue Henri-Julien. Le propriétaire des lieux est un bouquiniste hors pair, une encyclopédie de l’édition. Sur ses étagères, il y a des classiques, des beaux-livres, des éditions illustrées et numérotées, de l’art, de la philosophie, des belles lettres et encore tant à découvrir. Prévoyez quelques heures de recherches, on se laisse aisément absorber.

  • The Word

469, rue Milton. Inutile de préciser que dans cette librairie l’anglais y est roi, c’est aussi ça, Montréal. Pour ceux que la langue de Shakespeare ne rebute pas, si si, il y en a, vous trouverez au beau milieu du quartier anglophone de la ville, des livres d’érudition d’occasion, et beaucoup de littérature. Ouf! Un petit tour sur leur site.

Crédits photo:weinstock.

Charger Plus dans Montréal

5 Commentaires

  1. Tourelloise

    8 octobre 2013 at 09:42

    Je vous fais partager deux citations :
    – « Le livre est un ami fidèle, discret, qui jamais ne dérange, jamais n’importune » (Jean Bousquet)
    – « Un roman est comme un archer, la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur » (Stendhal).
    Voilà pourquoi on aime les livres et le plaisir de les chiner.

    Répondre

    • Houston MacDougal

      16 octobre 2013 at 23:17

      Merci beaucoup pour ce partage!

      Répondre

  2. Cheese Cake

    27 décembre 2016 at 10:50

    J’y vais aussi de ma petite citation, Tourelloise m’a inspiré :
    « Les livres que le monde juge immoraux sont ceux qui lui tendent le miroir de son ignominie. » Oscar Wilde.
    Bon allez, vous avez quatre heures…

    Répondre

    • Alexandra

      14 janvier 2017 at 13:52

      Moi je n’ai pas de citation à proposer, mais je vous remercie pour toutes ces adresses.

      Répondre

      • Houston MacDougal

        14 janvier 2017 at 17:09

        Mais avec plaisir!

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Comment se rendre au Labrador?

Partie continentale du Territoire qu’il compose avec Terre-Neuve, le Labrador a été …