Choisir le bon poste de douane pour entrer au Canada.

douane canada

Qu’on veuille valider son permis par un tour du poteau ou toute autre démarche administrative nécessitant d’entrer au Canada, ou bien encore qu’on (re)vienne d’un road trip au pays de l’Oncle Sam, on a tous de bonnes raisons de traverser la frontière entre le pays à la feuille d’érable et les États-Unis. Mais vous n’êtes pas le seul dans ce cas là, ils sont des milliers à faire la navette le temps d’un weekend, ou simplement parce que leur travail les y oblige. Et plus vous êtes nombreux au même endroit, plus votre tour tardera à arriver. Du coup, on se dit qu’il doit bien exister une alternative pour un passage en douceur, ou du moins plus rapide, et c’est ce que nous vous proposons d’aborder.

Ne faites rien dans la précipitation, préparez-vous un minimum pour que tout se déroule dans les meilleures conditions. Étudiez votre itinéraire, et votre heure de départ.

Routes secondaires, un choix souvent payant.

Avec une frontière terrestre la plus grande du monde (8.891 km) séparant deux États, autant dire qu’il a fallu mettre en place un certain nombre de douanes pour contrôler les allées et venues entre USA et Canada. Notez par exemple qu’au Québec il existe pas moins de 30 postes-frontière! De fait, on pourrait se dire que le flux des voyageurs est dilué et réparti entre tous les points d’entrée, mais il n’en est rien. Les axes majeurs reliant les deux pays sont évidemment plus fréquentés que les routes secondaires, et c’est par là, peut-être, que devrait aller votre préférence pour traverser.

D’une part parce que le détour envisagé reste raisonnable comparativement au temps d’attente que vous allez perdre ailleurs. Bref, vous allez gagner de précieuses minutes, voire quelques heures tant certains bureaux sont déserts. Et d’autre part parce que vous allez découvrir des endroits que vous ne soupçonniez même pas. Bon, cette dernière raison n’en est pas vraiment une, mais tant pis.

Il y a un temps pour tout.

Cela va sans dire, c’est un peu comme le tunnel de Fourvière à la sortie des bureaux, ou lors du chassé-croisé des vacanciers entre juillet et août, à un moment donné, ça coince. Aux postes-frontière c’est un peu la même chose et il y a des horaires ou des jours à éviter. Par exemple, lors d’un weekend, à plus forte raison si celui-ci est un weekend prolongé. On pense naturellement à la fête du travail, mais il existe tout un tas de petites croix cochées sur votre calendrier dont il faudrait se méfier. Adaptez votre départ en conséquence et vérifiez toujours l’état du temps d’attente à l’endroit où vous souhaitez entrer au Canada (voir infra).

En fonction, vous prendrez soin de traverser tard un jour de grand retour, ou tôt le lendemain matin si vous le pouvez, voire rentrer un peu en avance sur ce que vous aviez prévu. Dans le cas contraire, armez-vous de patience si ça bouchonne pendant une heure, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu!

Méfiez-vous également des horaires d’ouverture de certaines douanes. Celles-ci ne sont pas toutes ouvertes 24h/24 et ne disposent pas non plus toutes de magasins détaxés (duty free). Au passage, faites attention aux quotas si vous souhaitez combler les vides laissés dans vos valises.

Les liens indispensables.

Le Gouvernement du Canada (mais aussi certaines provinces ou certains postes particuliers) a mis en place une page relative au temps d’attente à la frontière lorsque vous la franchissez en voiture. Les délais sont affichés à l’instant t lorsque vous l’ouvrez, il suffit de rafraîchir si vous laissez le site ouvert.

Retour au Canada.

Pour connaître tous les postes frontière et leurs horaires, l’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC) tient à votre disposition une liste avec tous les renseignements dont vous aurez besoin.

Répertoire des bureaux de l’ASFC.

Et enfin, pour être tenu informé des dernières nouvelles, l’Agence est également très active sur Twitter. Suivez-la, en plus de précisions très utiles, vous pourrez lire quelques tweets savoureux pleins d’humour!

Services Frontaliers.

Crédits photo: Deringer.

Charger Plus dans Expatriation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Back to New York City.

Retour à New York pour un set de photos en noir et blanc. …