Les Traveller’s chèques, ou chèques de voyage.

travelers cheque

Ce sont des chèques pré-imprimés, d’aucuns diront des chèques bancaires un peu singuliers, qui correspondent à une valeur de devises : principalement les dollars U.S et canadiens, les livres sterling, yens et euros. Leur valeur représente une somme standard comme pour les billets de banque, c’est-à-dire 20, 50 ou 100 unités de devises choisies. Ce moyen de paiement est accepté dans le monde entier, et le monde entier aime ce moyen de paiement… waouh, old school !

Leur fonctionnement.

Ils s’achètent dans une banque, avec une sympathique commission. Aucune règle pour cette dernière, mais peu importe l’endroit où vous irez, vous serez vampirisé d’un léger ou d’un scandaleux pourcentage. Il existe des agences bancaires spécialisées aux commissions moindres (American express, Thomas Cook ou Visa pour les principales).

Lors de l’achat, chaque chèque doit être signé. Faites attention à votre première signature et soyez certain de pouvoir la refaire à l’identique. J’y reviens.

Vous recevrez un récépissé portant les numéros de vos chèques. Conservez cette preuve d’achat, rangée dans un endroit différent que vos chèques. En cas de perte ou de vol de vos traveller’s, ce justificatif vous permettra de vous faire rembourser.

Lorsque viendra le moment de les changer, vous devrez les contresigner devant le guichetier pour comparaison de signatures, et présenter une pièce d’identité. J’y suis. Certains sont plutôt secs et n’admettent pas que votre signature diffère d’un iota, du coup, la situation pourrait vite devenir pénible et stressante.

Vous pouvez également utiliser vos chèques directement dans certaines agences de voyages, certains hôtels, restaurants ou magasins, et ça c’est plutôt une bonne nouvelle.

Avantages et inconvénients.

Ce qui saute aux yeux, c’est d’abord leur commodité d’utilisation, c’est-à-dire dans le monde entier ; mais également leur côté sécuritaire puisqu’en cas de perte ou de vol ils vous sont remplacés rapidement et sans frais supplémentaires.

Vous pouvez aussi les acheter presque dans n’importe quel établissement bancaire ; ils vous permettront ainsi d’éviter les grosses sommes d’argent liquide sur vous.

Sans date de validité, vous pourrez les garder ad vitam aeternam.

Le côté sombre, comme évoqué plus haut, peut concerner tout problème en relation avec votre signature. Les commissions pour changer vos chèques voyages peuvent être exagérées. C’est aussi le prix de la sécurité puisqu’on vous les remplace sans broncher, si perte il y a. Mais enfin, quoi qu’on en dise, les chèques voyage coûtent relativement cher. Je conseille de les acheter avec parcimonie.

La mort des Traveller’s.

En catimini et sans faire de vague, American Express a décidé d’arrêter la vente de ce moyen de paiement dans plusieurs pays, notamment la France. Face aux cartes bancaires internationales, aux DAB, à la monnaie unique d’une zone euro qui ne cesse de s’agrandir, voilà que sonne le glas du Traveller’s chèque. Progressivement, il disparaît. Il est encore possible de s’en procurer, mais jusqu’à quand? Nous, on a beau se forcer, on n’arrive pas vraiment à être triste.

tombe

Charger Plus dans Question pognon

2 Commentaires

  1. CARLOS

    7 août 2016 at 21:48

    Eh oui, bande de moutons, continuez à creuser vos tombes. Le jour qu’il n’y aura plus de paiments en espèces, plus de chèques de voyage, peut-être même plus de cartes de crédit ou débit, vos paiements seront faits sur votre cerveau avec une puce géolocalisée par un pouvoir central, il sera trop tard, vous ne seriez plus des hommes et femmes libres.

    Répondre

    • Philippe

      19 janvier 2017 at 10:41

      RIP les wtravellers

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Queues de castor: la recette.

« Queues de castor, appelée BeaverTails en anglais, est une chaîne de pâtisseri…