Cap Trinité: le Sentier de la Statue (rando).

sentier de la statue

Le Cap Trinité est situé dans le parc national du Fjord-du-Saguenay, il domine Baie-Éternité. S’y trouve le Sentier de la Statue qui est une courte randonnée très abordable. Elle conduit directement aux pieds de la statue de Notre-Dame-Du-Saguenay qui surplombe le fjord du Saguenay depuis 1881 (sculptée en pin blanc par Louis Jobin). Haute de 7,5 mètres, elle a été érigée là par Charles-Napoléon Robitaille suite à une mésaventure sur le fjord où il frôla la mort. Après que la glace se brisa sous son poids, il tomba dans l’eau et vit ses instants arriver. On dit qu’il implora la Sainte-Vierge de lui éviter la noyade et décida de rendre hommage à celle-ci une fois sauvé. Depuis lors, le Cap Trinité est un lieu privilégié pour tous les randonneurs qui viennent admirer la vue panoramique aux pieds de l’impressionnante statue.

Le sentier est constitué de marches taillées dans la roche ou d’escaliers de bois dès lors qu’il faut monter ou descendre. Puisque tout est très bien balisé, vous n’aurez pas le désagréable besoin de faire appel à votre boussole interne puisque finalement vous n’êtes pas un chien. En tout cas gageons-le. Comme les puristes, on regrettera mollement que tout ceci manque un peu d’aventure, mais comme on n’est pas sur un GR et qu’après tout, le personnel du parc a réaménagé l’espace pour que le plus grand nombre profite du Sentier, on fera comme tout le monde en profitant justement. Plusieurs points de vue ont été installés le long du parcours. Ils font que chaque randonneur y fait les mêmes photos, mais comme ce sont de belles photos… La Statue n’est pas située au point culminant de Cap Trinité (411m), et vers le sommet où la randonnée sollicite moins les cuisses on passe au niveau d’un refuge après pas mal de plat. C’est le passage où vous aurez peut-être le plus de chance de croiser beaucoup d’animaux. Encore une petite descente et la Statue n’est plus très loin. Là, vous dominez le fjord, ça fait du bien.

L’essentiel.

  • Départ et arrivée: depuis le Centre de découverte et de services Le Fjord du Saguenay.
  • Distance: pour un aller/retour il va falloir crapahuter sur 7,6 km.
  • Durée de la randonnée: environ 3h, mais l’estimation peut changer selon votre rythme.
  • Difficulté: moyenne dans l’ensemble, plus exigeante au début.

Rappels utiles sur le Sentier de la Statue.

Voici une liste non exhaustive pour une randonnée sans accrocs.

  • Pas besoin d’équipement lourd, il est donc inutile de se charger comme une mule. Le parcours est suffisamment rapide et bien aménagé, c’est pourquoi des chaussures légères font l’affaire (même si dans des chaussures de rando on est toujours plus à l’aise);
  • Faites le plein d’eau avant de partir, notamment au Centre de découverte et de services du Fjord-du-Saguenay, c’est le point de départ du sentier;
  • Pensez, l’été venu (fin juin – début juillet essentiellement), à vous munir d’antimoustique. Ceux-ci, les maringouins, sont du genre costaud!
  • Short, tee-shirt loin des couleurs flashy avec une petite veste au cas où finiront de parfaire votre accoutrement, qui reste somme toute bien classique.
  • Crème solaire en plein cagnard si vous comptez faire bronzette sous la statue.

baie eternite

Comment s’y rendre?

Il n’y a pas 36 façons d’aller voir Notre-Dame du Saguenay. Il faudra vous rendre à la municipalité de Rivière Éternité par la 170, que vous veniez de La Baie, ou Saint Siméon (sur les rives du fleuve). Une fois là, empruntez la rue Notre Dame, acquittez-vous du droit d’entrée du parc (8,50$) et allez jusqu’aux parkings non loin du Centre de découverte, vous êtes au début de votre randonnée. Quelques liens en bonus, pour vous donner des idées:

  • Les tarifs complets et des infos sur les parcs: Sepaq.
  • Le site touristique officiel du Québec: Québec Original.

Notre expérience.

Quand on s’est mis en tête de faire le Sentier de la Statue, on était en plein road trip à travers le Québec et on avait déjà pris le chemin du fjord. C’était fin mai. C’est important puisque le parc était encore endormi et la saison n’avait pas encore commencé. Du coup, arrivés tard on nous a laissé entrer gratuitement, on a bivouaqué à l’arrache et essuyé une nuit des plus fraîches. À l’aube il n’y avait pas âme qui vive alentour alors nous sommes partis pour notre petite randonnée, bien décidés à admirer le spectacle de tout là-haut, aux pieds de la statue. J’ai craché mon passé de fumeur pendant la montée, et pris soin de ne pas trop me découvrir malgré mon coup de chaud. Quelques arrêts aux balançoires, devant les points de vue sur la Baie Éternité ou face aux animaux qui nous ignoraient cordialement, il faisait bon en ce début de matinée.

On a profité de tout, jusqu’à shooter 50 fois la même grenouille sur le passage en se demandant ce qu’un charmant prince était venu foutre là. Ça nous amusait, c’est tout. On a filmé des animaux dont on ignorait l’existence sauf en images et on s’est dit qu’ils étaient vraiment plus beaux en vrai, libres de nous faire sursauter à chaque craquement de brindilles. On était à l’affut, on a voulu tout voir, tout savoir de ce qui nous entourait et on en a probablement loupé la moitié, mais on s’en fout. 

On s’est reposé sous la Statue. J’ai imprimé le négatif de ce que je voyais pour qu’il me reste toujours et on est reparti. Moins de 2 km avant d’achever notre balade, on a croisé les premiers visiteurs de la journée. Cette matinée-là, Cap Trinité était à nous.

riviere eternite

Crédits photo: (1) Rivière Éternité; (2) B&W; (3) Nicole Simard.

Enregistrer

Charger Plus dans Belle Province

6 Commentaires

  1. Ketchuwa

    12 avril 2017 at 17:45

    Randonnée très agréable avec de belles vues sur le fjord. Je la recommande 🙂

    Répondre

    • Houston MacDougal

      12 avril 2017 at 17:59

      Nous aussi 😉

      Répondre

  2. Didier

    18 avril 2017 at 03:50

    Un bon bol d’air et de belles vues, une Randy juste parfaite.

    Répondre

  3. Famille en voyage

    4 août 2017 at 13:05

    Très agréable, nous l’avons faite avec les petits. Ça a pris le temps, il a parfois fallu porter la plus jeune, mais ça en valait la peine et tout le monde a été bien content.

    Répondre

    • Houston MacDougal

      5 août 2017 at 00:05

      J’imagine que vous n’avez pas échappé à l’arrêt balançoires 😉

      Répondre

  4. RABHI OMAR

    2 novembre 2017 at 16:17

    BONJOUR ,

    Permettez-moi de vous dire que votre région est bénite par le ciel, et ce n’est pas un hasard que Charles-Napoléon soit secouru par la Sainte Marie. il y’a peu-être des siècles de cela un miracle s’est produit dans la Rivière-à-pierre, un nom
    qui répond parfaitement à son origine : LES PIERRES SONT VENUS D’AILLEURS COULER DANS LA RIVIÈRE COMME DE L’EAU
    LA PEUPLADE QUI Y VIVAIT S’Y PRESSAIT POUR TRANSPORTER CES PIERRES.
    Faites une recherche et vous allez découvrir que ce que j’ai dit est vrai.Louange à Dieu le tout-puissant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Envoyer un colis international

Qu’on soit en voyage, expatrié temporaire ou définitif, toutes les raisons sont bonn…