NYC

Retour à Brooklyn*: au nord du borough.

brooklyn

Arrondissement le plus peuplé de la ville de New York, Brooklyn est à la mode et se pose en concurrent sérieux face à Manhattan. Désormais, on ne rechigne plus à enjamber l’East River même pendant un court séjour, et à raison.

La traversée du Brooklyn Bridge.

En partant du Municipal Building sur Manhattan, ou après s’être trompé de sortie de métro entre York et High Street, la distance reste la même: 1,8km. Tout dépend si vous en faites un « au revoir » ou un « bienvenu » à Brooklyn. Le pont se traverse à pied ou à vélo, d’ailleurs n’empiétez pas (trop) sur la voie des cyclistes, ils sont nombreux et ont le verbe haut. Ici, on a repris ce qui se fait sur le Pont des Arts à Paris, et les cadenas fleurissent un peu partout. Signe que les temps changent: avant, on se passait la bague au doigt pour sceller notre amour, désormais, on cadenasse les ponts. C’est une histoire de style. Tous les moments sont bons pour traverser le Brooklyn Bridge tant la vue est splendide. Faites un arrêt sur la passerelle au dessus du trafic. Mon conseil: obturateur ouvert de nuit, magnifique.

DUMBO.

brooklyn

Le Down Under the Manhattan Bridge Overpass s’articule entre les deux ponts. Si vous voulez faire grimper la côte d’un quartier implantez-y quelques artistes et laissez le temps faire son œuvre: bars branchouilles et galeries hype apparaissent. Transformez les vieilles usines et entrepôts en lofts luxueux, le tour est joué. Voué à devenir (trop) chicos et à perdre son charme, c’est maintenant qu’il faut y aller. Tout est rouge de briques et c’est beau, tout comme la vue sur Manhattan.

Les gourmands s’arrêteront chez « Mister chocolate » au col tricolore, signe de meilleur ouvrier de France: Jacques Torres. Il ravit vos papilles au 66 Water street, et dans sa boutique, le choix est difficile, on voudrait tout goûter.

En direction de Brooklyn Heights.

Ceux qui veulent flamber iront bruncher sur la péniche du River café, au 1 de Water Street. Personnellement, je préfère de loin la Brooklyn Ice Cream Factory sur Fulton Ferry Landing Pier. Impossible de la louper cette fabrique, elle est toute blanche en bois, et c’est la seule du genre alentour. Armez-vous d’un de leurs milkshakes pour parcourir la Brooklyn Heights en longeant l’East River et en redescendant vers le sud.

brooklyn

Là encore, c’est une affaire de goût. Je préfère cette balade dans le sens inverse et m’arrêter casser la croûte avant de retraverser le Pont, avec une pizza chez Grimaldi. Il faut faire la queue, mais ça vaut le coup d’attendre, il y a un bout de l’Italie dans cette pizzeria. Au 1 Front Street. Mention spéciale chez le concurrent, très bien aussi, le Juliana pour les places assises « au bar », devant les petites mains qui préparent les pizzas… un vrai spectacle. 19 Old Fulton.

La promenade à proprement parler, elle est toujours belle, même lorsque Manhattan est embrumée et qu’une atmosphère lugubre s’en dégage. Il y a des bancs tout du long, et de magnifiques brownstones (maisons de ville). On y fait une halte on l’on scrute les bateaux. On n’y fait rien, on prend juste le temps.

*Retour à Brooklyn: roman d’Hubert Selby Junior.

Crédits photo: Klow, S Möding, Lucette.

Charger Plus dans NYC

4 Commentaires

  1. Lucette

    8 avril 2013 at 03:22

    La traversée du pont de Brooklyn, c’est magique (sauf pour les cyclistes! Attention!).

    Répondre

    • Sandrine Laporte

      14 juin 2014 at 00:02

      Et la nuit c’est encore plus magique!

      Répondre

  2. Madame Rêve

    24 mars 2015 at 13:51

    Les Heights, l’un de mes endroits préférés.

    Répondre

  3. Sucre d'orge

    1 novembre 2016 at 21:44

    L’Ice Cream Factory, un indispensable!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Voir un match des Canadiens au Centre Bell.

Impensable de passer par Montréal sans découvrir la religion de toute une ville, le hockey…