Que faire en cas de perte / retard / détérioration de ses bagages?

bagage

8h de vol c’était déjà long. Mais là, 8h d’attente devant le tapis roulant de l’aéroport alors que le hall est vide depuis un moment… va falloir vous y résoudre, niveau bagages il y a comme un problème. Une broutille ? Où vous êtes vous n’avez besoin que d’un maillot de bain ? Avouez que c’est moins fendard si vous partez pour plusieurs mois au Canada… l’hiver.

Avant toute chose, sachez que les compagnies aériennes sont responsables des bagages qu’elles transportent, mais dans la limite d’un plafond de responsabilité. Quoi qu’il en soit, que votre bagage soit perdu, détérioré ou livré avec du retard, vous pouvez bénéficier de certaines compensations au regard du préjudice que vous avez subi.

Toutefois, si les raisons de la perte ou de la détérioration de vos bagages sont liées à des mesures de sécurité ou de sûreté, la responsabilité du transporteur peut ne pas être retenue.

La protection de la Convention de Montréal.

Pour qu’elle s’applique, il faut que le pays de départ et le pays d’arrivée l’aient ratifiée. Toute l’U.E s’y est mise et forcément c’est un peu indiqué sur le nom de cette convention, le Canada aussi. Un règlement ultérieur a étendu son champ d’application lorsque la compagnie aérienne effective est européenne, donc au bénéfice du droit des passagers.

Attention, il faut que le dommage (perte, avarie, retard) survienne entre le moment où vous laissez vos bagages à l’enregistrement, et l’instant où vous les récupérez à l’arrivée.

Le plafond de responsabilité est fixé à 1120€ par bagage, sans considération de poids. Cette indemnité n’est pas forfaitaire, il s’agit d’un plafond, vous pouvez donc percevoir moins de la part de la compagnie. Vous devrez alors prouver et chiffrer votre préjudice.

Avoir le bon réflexe.

Avant de partir :

  • Étiquetez vos bagages : adresse de départ et adresse d’arrivée. Inscrivez également votre nom à l’intérieur.
  • Prenez des photos du contenu de vos bagages. Mettez-les sur une clé USB que vous garderez sur vous, ou envoyez-les à votre adresse courriel.

A l’arrivée :

Lorsque vous constatez que vos bagages ont disparu, la première chose à faire est de vous rendre au service bagage pour faire une déclaration de perte et obtenir une attestation de la compagnie.

Si dans les 21 jours suivant la date prévue d’arrivée, vos bagages ne vous sont toujours pas parvenus, demandez une indemnisation pour les objets de premiers secours que vous aurez dû acheter (conserver les tickets de caisse). Normalement, lorsque vous faites une déclaration de perte, la compagnie aérienne vous remet une somme d’argent pour pallier aux premières nécessités.

Si vos bagages sont définitivement perdus, faites une réclamation auprès de la compagnie pour obtenir réparation. Vous avez deux ans pour agir, mais n’attendez pas.

Si votre bagage a subi une avarie, adressez immédiatement à la compagnie une protestation dès la découverte de la détérioration : remplissez un « constat d’avarie bagage » à l’aéroport. Sinon, vous disposez d’un délai de 7 jours pour le faire, pour tout bagage enregistré à dater de leur réception. Un conseil, ouvrez vos bagages dès que vous les récupérez et inspectez-les, tout frais sorti du tapis roulant. Si problème, faites-le constater sans tarder.

L’assurance bagage.

Si vous avez pris, lors de l’achat de votre billet d’avion, une assurance annulation, vérifiez que celle-ci comporte une assurance bagage. Vous éviterez les mauvaises surprises. Sinon, vous pouvez en souscrire une avant de partir. Dans les autres cas, veillez à l’application de la convention de Montréal.

PVT, Jeune Pro, voire n’importe quel permis du programme EIC, vous devez souscrire une assurance obligatoire pour valider votre permis et entrer sur le territoire canadien. Regardez bien, votre assurance vous couvre déjà pour tous vos soucis de bagages, ne faites pas doublon.

Lors de l’enregistrement, vous avez la possibilité de faire une « déclaration spéciale d’intérêt » (c’est-à-dire une déclaration en valeur) si vous estimez que le contenu de votre bagage est supérieur au plafond de la convention de Montréal. Le plafond de responsabilité sera dès lors augmenté d’un montant déterminé, mais en contrepartie, vous paierez un supplément au transporteur.

Libre à vous, aussi, concernant les objets placés dans vos bagages, de souscrire à des assurances particulières pour vous prémunir en cas de perte ou de vol. Bon, à moins qu’il s’agisse de quelque chose de bien particulier et de valeur, ne tombez pas dans la parano.

bagageCrédits photo: Hans.

Charger Plus dans En avion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Queues de castor: la recette.

« Queues de castor, appelée BeaverTails en anglais, est une chaîne de pâtisseri…