10 attractions incontournables à Montréal.

montreal

C’est une liste, elle est malléable, et des attractions à Montréal on aurait pu en présenter au moins le double, en leur donnant toutes le sacro-saint titre d’incontournables (il n’y a qu’à voir les guides!). Du coup, ce billet-là en appelle déjà un autre et il viendra. Mais pour l’heure, on a voulu se rappeler notre première visite de la ville, qu’on aura su perpétuer au travers de tous ceux venus nous voir.

1. Le Marché Jean Talon.

marché jean talon« Construit en 1933 sur l’ancien terrain de l’équipe de crosse Les Shamrocks, le marché Jean Talon est le plus grand marché à ciel ouvert en Amérique du Nord. » Situé au cœur de la Petite Italie, on y retrouve des boutiques spécialisées offrant épices, huiles, fromages (du vrai, hein!), viandes, desserts et produits du terroir québécois, ainsi que des producteurs de fruits, légumes et fleurs. Un petit creux? Sustentez-vous avec un burger de bison. Et il y a même une succursale SAQ pour agrémenter du meilleur vin ce que vous vous apprêtez à préparer. Mais attention au prix, même la piquette au Québec se monnaye en écu d’or.

Devenir fan de la page pour ne rien rater.

2. Le Stade Olympique.

parc olympique montrealDepuis les airs, c’est la première chose qu’on voit de la ville, son fameux Stade Olympique, que la Tour de Montréal surplombe. L’ensemble, construit pour les J.O de 1976, accueille encore des manifestations sportives mais l’essentiel n’est pas là. Sans club résident de renom pour y voir un match de façon régulière, vous vous rendrez plutôt à l’observatoire de la plus grande tour inclinée du monde. Un funiculaire ultrarapide vous y envoie en moins de deux minutes. Là-haut, vous ferez face à un gouffre financier que seul le contribuable peut voir, qui offre une vue imprenable pour tous les autres, surtout par temps clair. Cette prouesse architecturale coûte cher aux québécois, mais ravit le visiteur de passage.

Pour aller plus loin: site du Stade.

3. Le Mont-Royal.

parc mont royalŒuvre de l’architecte-paysagiste Frederick Law Olmsted (1876), concepteur également de Central Park à NYC, le Parc du Mont-Royal demeure le plus grand espace vert de Montréal. C’est aussi son point culminant, et il jouit donc de deux belvédères. Le Kondiaronk donne directement sur le quartier des affaires et bénéficie d’une vaste esplanade, c’est le plus prisé. Pique-nique, balade dans les bois, vélo, ou farniente au son des tam-tams lorsqu’il fait chaud, le Mont-Royal regorge aussi d’activités l’hiver: ski, raquette, patinage et luge au Lac des Castors. Au nord-ouest du parc, l’imposant Oratoire Saint-Joseph vous ouvre ses portes.

Des tas d’infos sur le Mont-Royal, le site.

4. Le Vieux-Montréal.

vieux montrealCentre historique de la ville, c’est également le premier attrait touristique de la cité. L’Histoire s’enracine dans la pierre des bâtiments du XVIIIème mais on y trouve bien autre chose que seulement les babioles bariolées venues de Chine. Il en remplira sa valise, le chaland de passage. On ne badine pas avec les clichés, et le cheap du vacancier: un caribou vêtu d’une feuille d’érable, du sirop, un chandail qui s’en câlisse, une plaque. Point de moquerie, il y a les mêmes à Québec… en pire, et je les ai tous achetés. Car le Vieux-Montréal c’est aussi des galeries d’art, des restos créatifs et des débits de boisson un peu branchouille. On aime la musique sur la Place Royale, et les manifs devant l’Hôtel de Ville. On aime cette bise venue d’Europe il y longtemps, et qui est restée.

5. Le Biodôme.

pingouinSitué aux pieds du Stade Olympique, le Biodôme vous fera voyager à travers cinq écosystèmes des Amériques. Des forêts tropicales humides (attention aux chocs thermiques pour une visite en hiver), aux îles subantarctiques, ce sont plus de 250 espèces animales, et 500 espèces végétales réunies dans cette oasis qui s’offrent à vous, en plein cœur de la ville. On aime les Jack-o’-lantern à la période de l’Halloween disséminés un peu partout. Mais ce qu’on aime le plus encore, c’est tout, absolument tout. Mention spéciale aux manchots et autres pingouins qui se racontent des histoires.

Plus d’infos: Biodôme.

6. La Basilique Notre-Dame de Montréal.

basilique montrealFleuron néogothique d’Amérique du Nord, la Basilique Notre-Dame de Montréal étonne. Cet édifice, inauguré en 1829, s’inspire largement de la Sainte-Chapelle à Paris quant à son intérieur en polychromie (datant de 1870). Une décoration largement réalisée en sculptures de bois (les colonnes de la nef); dans la voûte des feuilles d’or et sur les vitraux, point d’épisodes bibliques, mais l’histoire religieuse de Montréal. Tout simplement impressionnant. Le retable de la chapelle Notre-Dame du Sacré-Cœur vaut lui aussi le détour. Et puisque la foi a un prix, il vous en coûtera 5$ de droit d’entrée.

Pour tout savoir: Basilique Notre-Dame.

7. Le MBAM.

mbamPlus vieille institution artistique canadienne, c’est en 1847 que débute l’histoire du Musée des beaux-arts, alors connu sous la l’appellation: Montreal Society of Artists. Riche d’une collection de 35.000 objets et œuvres venant des quatre coins du monde, et couvrant les principales périodes de l’histoire de l’art (antique à contemporain), le MBAM impressionne. Les Grands Maîtres sont évidemment présents, tant en peinture (Rembrandt, Picasso, Matisse…) qu’en sculpture (Moore, Giacometti…), et le musée fait la part belle, c’est bien normal, aux artistes canadiens. On y a découvert Riopelle, et uniquement pour ça, cela valait le coup. L’accès peut être gratuit, et on vous encourage à aller voir les expositions temporaires aussi.

Toutes les infos sur le site officiel.

8. La ville souterraine.

montreal souterrainLes montréalais s’y terrent l’hiver venu. Non, ou alors pas tous. La ville souterraine s’étend sous toute la cité. Non plus, ou alors pas complètement. En fait il s’agit ni plus ni moins d’un grand centre commercial, soyons honnête: une hydre mercantile qui offre nombre d’avantages, même à ceux qui n’aiment pas consommer. Nous, on apprécie s’y réfugier quand il pleut (trop) et quand on a le bout des doigts de pieds tout bleu. Mais comme c’est aussi l’underground le plus grand du monde ça nous laisse le choix: magasiner, se perdre, flâner ou contempler la faune qui s’agite, une véritable œuvre anthropologique à elle seule en somme.

Plan de Montréal souterrain.

9. Le Plateau Mont-Royal.

plateauQu’on se le dise, le Plateau, c’est LE quartier bobo de Montréal, mais est-ce pour autant péjoratif? On laisse enthousiastes et aigris s’affronter, débattre sur la corrélation entre omniprésence d’artistes connus et surreprésentation française, dont le malheureux amalgame ne vise qu’à faire grimper le prix du pied carré. Vaine polémique trop de fois entendue. Le quartier attire car il bouge, il est dynamique, changeant et en plein essor. On aime ses petites rues bordées d’arbres, ses librairies, ses bars et bons restos sur ses trois artères principales…

Plein de choses intéressantes à voir ici.

10. La Ronde.

six flagsBon… dès l’instant où il y a un parc d’attractions à proximité ou dans une ville qu’on visite, il fait partie de nos incontournables. C’est comme ça. Mais ce choix se justifie, parce qu’on est resté de grands enfants, et parce qu’à La Ronde il y a Le Monstre. Le manège old school le plus fun, les plus hautes montagnes russes en bois à double voie au monde! Et comme le parc est situé au bout de l’île Sainte-Hélène au milieu du Saint-Laurent, au pied du Pont Jacques Cartier et en face de la ville elle-même, il y a tout de suite une saveur particulière à prendre de la hauteur… même dans le Condor. Ouais, le Condor.

La suite, et les 10 autres incontournables.

Crédits photo: Juergen Weiss; Clem; Marle.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Charger Plus dans Montréal

13 Commentaires

  1. Lucette

    15 août 2014 at 07:25

    Les pingouins, le Condor, le panneau « je ne voudrais pas crever » sur le Plateau, le MBAM… Que de souvenirs, Houston!!!

    Répondre

    • Houston MacDougal

      16 août 2014 at 14:35

      Eh oui!! Mais ce n’est pas fini!

      Répondre

  2. Élodie

    14 septembre 2014 at 12:52

    Très bonne sélection, j’attends les 10 suivants avec impatience 🙂

    Répondre

  3. Bernard

    13 octobre 2014 at 11:00

    A quand la suite Houston?
    je retourne à Montréal l’année prochaine avec mon frangin pour la coupe du monde féminine de foot et je vais redécouvrir la ville à travers ton regard d’esthète. Merci pour tes commentaires éclairés et éclairants.
    Bernard

    Répondre

  4. Élise

    24 février 2015 at 03:57

    J’ai tellement envie d’y aller…

    Répondre

  5. Léa

    2 avril 2015 at 01:04

    Le Tour de Ville en chaises volantes offre peut-être l’une des plus belles vues de Montréal, et des plus singulières surtout quand on a l’habitude de l’observer depuis le Mont Royal. Et en plus, c’est vraiment le fun! Je parle d’une attraction de La Ronde, hein! 😉

    Répondre

  6. Louise

    6 décembre 2015 at 14:40

    Super top et descriptions remarquables, merci! 🙂

    Répondre

  7. Sidonie

    17 juillet 2016 at 06:40

    Je sais quoi voir dorénavant, merci pour ce choix!

    Répondre

    • Houston MacDougal

      18 juillet 2016 at 05:35

      You’re welcome!

      Répondre

  8. sylvie

    30 septembre 2016 at 21:03

    Je cherchais des infos sur ce sujet pour compléter un article, merci beaucoup

    Répondre

  9. Josie

    5 juin 2017 at 23:34

    Je suis amoureuse de Montréal. À quand la même série sur Québec et ses incontournables ? 😉

    Répondre

    • Houston MacDougal

      5 juin 2017 at 23:39

      C’est prévu de longue date, c’est dans les cartons! Patience 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Comment se rendre au Labrador?

Partie continentale du Territoire qu’il compose avec Terre-Neuve, le Labrador a été …